Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» Un ban prévu pour les mangas, animes et jeux-vidéos ? Mais WTF...
Aujourd'hui à 16:43 par Ryuk

» Suite anime de Reborn : Hitman X Generation
Aujourd'hui à 16:38 par Ryuk

» Yu-Gi-Oh ZeXal
Aujourd'hui à 16:37 par Ryuk

» Les clichés des héros/ennemis des mangas
Aujourd'hui à 16:36 par Ryuk

» Les mangas
Aujourd'hui à 16:35 par Ryuk

» Soul Eater : épisodes spéciaux ? Saison 2 ?
Aujourd'hui à 16:34 par Ryuk

» Animes de notre jeunesse ...
Aujourd'hui à 16:33 par Ryuk

» Retour de l'anime Fairy tail
Aujourd'hui à 16:32 par Ryuk

» Gintama, l'anime enfin en France?
Aujourd'hui à 16:31 par Ryuk

» Vivre à Aincrad ? (Sword Art Online)
Aujourd'hui à 16:30 par Ryuk

» Les VF d'animes, à quoi ça sert ??
Aujourd'hui à 16:28 par Ryuk

» Peut-on concilier otaku et écolo? ( le truc qui casse tout)
Aujourd'hui à 16:26 par Ryuk

» Manque de participation au quizz de la semaine
Aujourd'hui à 16:24 par Ryuk

» Des manhwa en animes ?
Aujourd'hui à 16:23 par Ryuk

» Vivre dans le monde de NGNL ?
Aujourd'hui à 16:22 par Ryuk

Ryuk30 Messages - 88%
 
Tsumiki3 Messages - 9%
 
Wakumi1 Message - 3%
 
Ryuk31 Messages - 36%
 
Elow17 Messages - 20%
 
Euffy12 Messages - 14%
 
Tsumiki11 Messages - 13%
 
Hansha8 Messages - 9%
 
Wakumi5 Messages - 6%
 
Berseker1 Message - 1%
 

 [Mythes] Chat-vampire de Nabeshima
Messagepar Aelanne le Lun 12 Mai 2014, 22:45
Réputation du message : 100% (1 vote)
La légende du Chat-Vampire de Nabeshima





Courte description:



Le chat-vampire de Nabeshima est une légende japonaise mettant en scène un chat qui absorbe le sang d'une victime féminine et usurpe ensuite son identité, afin de séduire l'homme amoureux de la jeune fille.


La légende:



O Toyo est la plus ravissante femme qui soit de tout l'Empire et est la favorite du prince Nabeshima de Hizen. Le sommeil d'O Toyo est régulièrement troublé par le rêve d'un gros chat qui l'épie. Une nuit, alors qu'elle se réveille en sursaut, elle voit deux yeux phosphorescents qui l'observent. Terrifiée, elle ne peut pas proférer une parole ni appeler de l'aide. Un énorme chat noir lui saute à la gorge et l'étrangle. Il traîne le cadavre de la favorite jusqu'au jardin et l'enterre. Puis, revenant dans la chambre, il prend l'aspect physique de celle qu'il vient de tuer.

Nabeshima lui-même ne s'aperçoit pas de la métamorphose tant la nouvelle O Toyo ressemble à l'ancienne. Tandis qu'il continue à fréquenter la fausse O Toyo, le prince tombe malade : son visage est livide, il ressent perpétuellement une immense fatigue. Son corps ne porte aucune blessure. Les médecins, appelés à son chevet, parlent de « langueur » sans pouvoir émettre de diagnostic plus précis. Le mal s'aggrave : le prince fait des cauchemars affreux dont il ne se souvient pas le lendemain. Sa raison vacille. La princesse, sa femme, décide de le faire veiller par des hommes en armes.

Chaque nuit, tous les hommes postés pour la garde s'endorment en même temps. Le jeune soldat Itô Sôda se présente et demande timidement la permission de veiller sur le prince qu'il tient en grande estime. La nuit suivante, Itô Sôda figure parmi les gardes chargés de protéger le prince en entourant sa couche. Il voit ses camarades céder au sommeil l'un après l'autre et lui-même a les paupières lourdes. Il s'entaille le genou de son poignard afin que la douleur le tienne éveillé. Chaque fois qu'il s'engourdit, il remue le couteau dans la plaie et réussit à garder les yeux ouverts.

Tout à coup, les portes de la chambre ou repose le prince glissent silencieusement6. Une femme d'une grande beauté entre dans la pièce ; le vaillant jeune homme reconnait O Toyo. Avec la souplesse fluide d'un félin, elle se glisse entre les gardes et s'approche du prince endormi. Itô Sôda se dresse et s'interpose entre la femme et le prince. Il en est de même chaque fois que la dame veut trop s'approcher de la couche où repose Nabeshima. À l'aube, la femme disparaît.

Le soldat fait son rapport : il est chaleureusement félicité, d'autant plus que pour la première fois depuis longtemps, le prince se sent reposé. La nuit suivante, Itô Sôda est encore de garde. Le manège se répète mais il empêche toujours la magnifique femme de s'approcher du prince. Les nuits suivantes, elle ne revient plus. Les gardes restent éveillés. Le prince reprend des forces. Tout le palais est en fête.

Itô Sôda estime qu'il n'a pas fini sa tâche. Il fait annoncer à O Toyo qu'il lui apporte un message du prince et tandis qu'elle ouvre la missive, le guerrier tire son sabre et lui tranche la tête. Sur le sol gît non pas le cadavre d'une jeune femme mais, la tête coupée, un gros chat noir. Le chat-vampire qui, nuit après nuit, venait boire le sang du prince.



Adaptations:



* Une légende judéo-espagnole raconte que Lilith pouvait prendre la forme d'un chat-vampire qui suçait le sang des nourrissons

* Le film d'horreur japonais "The Black Cat" est inspiré de la légende du chat vampire

* Le livre "The black Cat" d'Edgar Alan Poe


_______________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Aelanne
avatar

Maître des quêtes
Sexe : Féminin
Messages : 3549
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Lilium le Mar 07 Oct 2014, 14:09
Excellent! J'aime beaucoup cette légende ! Mais j'ai moi-même un chat noir ! Devrais -je me méfier =/?
En tout cas merci pour ce sujet =)
Lilium
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 862
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas   
 [Mythes] Chat-vampire de Nabeshima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Fiches Asiatiques :: Culture nippone