Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» [CORRECTEUR] Les jeux vidéo ça me connaît !
Hier à 07:56 par Nareshi

» Devinez l'OST~
Dim 22 Oct 2017, 21:00 par Meushi

» [PUBLICISTE] Quoi de neuf ?
Dim 22 Oct 2017, 15:31 par Elow

» [PUBLICISTE] C'est la fin... |Terminée|
Dim 22 Oct 2017, 14:01 par Elow

» Partenariat avec "Grayling Emblem"
Dim 22 Oct 2017, 13:49 par Elow

» Partenariat avec "Persona RPG"
Dim 22 Oct 2017, 13:48 par Elow

» Partenariat avec "Felix Felicis 1942"
Dim 22 Oct 2017, 13:47 par Elow

» Partenariat avec "Happy Pills"
Dim 22 Oct 2017, 13:47 par Elow

» Partenariat avec "Maîtres ou Hybrides"
Dim 22 Oct 2017, 13:44 par Elow

» [CORRECTEUR] Les fautes ? Je les mange ! |En cours|
Dim 22 Oct 2017, 12:39 par Elow

» Partenariat avec "Doll Café"
Dim 22 Oct 2017, 12:26 par Elow

» [PUBLICISTE] Tu me tapes dans l'oeil !
Dim 22 Oct 2017, 12:24 par Elow

» Partenariat avec "Dear Hybride"
Dim 22 Oct 2017, 12:05 par Elow

» Re: Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
Sam 21 Oct 2017, 16:14 par Elow

» Partenariat avec "Sweet'Art"
Sam 21 Oct 2017, 15:44 par Elow

Nareshi1 Message - 100%
 
Elow79 Messages - 60%
 
Nussi13 Messages - 10%
 
Ryuk10 Messages - 8%
 
Euffy6 Messages - 5%
 
Hansha6 Messages - 5%
 
Meushi5 Messages - 4%
 
Nareshi4 Messages - 3%
 
Berseker4 Messages - 3%
 
Tsumiki3 Messages - 2%
 
Stella Vermillion1 Message - 1%
 

 [Mythes] Yokai, Yurei et Légendes Urbaines liées
Messagepar Akihiro le Mar 13 Mai 2014, 12:20
Réputation du message : 100% (3 votes)
Les Yurei


Voilà la base de tout, il faut savoir la différence entre Yurei et Yokai. De manière générale les limites sont plutôt floues entre les deux types. Les Yurei peuvent être considérés comme les spectres, les fantômes. Ils représentent un élément fondateur de la mythologie japonaise, et ont bien souvent influencés d’autres pays asiatiques. On peut le constater simplement parce qu’aujourd’hui lorsqu’on pense à une créature horrifiante japonaise nous avons pour la plupart à peu près la même idée : la femme en robe blanche aux longs cheveux noirs et au teint cadavérique.

Dans les croyances populaires japonaises, la mort d'une personne et la disparition de son enveloppe charnelle (nikutai) ne signifie pas nécessairement la montée au paradis. En effet, certaines personnes qui ont laissé sur terre des chagrins, des colères, ou des regrets, ne peuvent pas quitter ce monde, et l'on dit de leurs âmes, les yūrei (幽霊?, « fantôme »), qu'elles apparaissent aux personnes touchées par le sort.

Le jour des fantômes (幽霊の日, yūrei no hi) est célébré le 26 juillet de chaque année. C'est en effet le 26 juillet 1825 qu'eut lieu au petit théâtre de Nakamura-za la première représentation de la pièce Tokkaidō yotsuya kaidan, une des plus célèbres histoires de fantôme de l'archipel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les Yokaï

Les Yokai quant à eux sont plutôt considérés comme les créatures fantastiques du folklore japonais. Comme les Yurei, ils sont des éléments très anciens et fondateurs de la mythologie japonaise. Auparavant ces légendes étaient incroyablement répandues dans l’archipel, cependant, avec l’arrivée de l’ère nouvelle, de la technologie, elles ont été rangées au rang de superstitions. Les Yokai sont des sortes de démons, qui tourmentent ou se jouent des humains, en tout cas ils sont, pour la plupart, extrêmement agressifs envers nous. Contrairement aux Yurei, leur apparence peut être vraiment très diverse.
Les yōkai ont un comportement qui varie de l'espièglerie à la malveillance, et occasionnellement, ils apportent la chance à ceux qu'ils rencontrent. Ils possèdent souvent des traits animaux (comme le kappa, qui ressemble à une tortue, ou le tengu, qui a des ailes). D'autres fois, ils peuvent avoir des traits plus humains, quelques-uns ressemblent à des objets inanimés et d'autres n'ont pas de formes perceptibles. Les yōkai ont ordinairement des pouvoirs spirituels surnaturels. La métamorphose est l'un des plus courants. Ces yōkai qui ont la capacité de se métamorphoser sont appelés obake.

Les folkloristes et historiens japonais utilisent le terme yōkai pour désigner les « phénomènes surnaturels ou inexplicables pour ceux qui en sont témoins ». Durant la période Edo, de nombreux artistes, tel Toriyama Sekien, ont créé des yōkai inspirés du folklore ou ex-nihilo. Plusieurs yōkai créés par eux (Kameosa et Amikiri) sont considérés à tort comme des êtres d'origine légendaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Légendes Urbaines Liées.

La femme a la bouche fendue

La légende la plus vieille raconte l’histoire d’une jeune femme vivant il y a une centaine d’années ayant pour époux un samouraï ou étant sa concubine. Elle était réputée pour sa beauté incroyable mais aussi pour son caractère égocentrique et vaniteux et surtout pour son infidélité. C’est ainsi qu’un jour serait arrivé le fameux accident : se sentant trompé et déshonoré son mari l’attaqua et lui fendit la bouche jusqu’aux deux oreilles en lui disant : « Qui te trouvera belle, désormais ? ». Cette vieille légende a été remise aux goûts du jour, surtout à partir des années 2000 : la légende raconte qu’une femme erre la nuit surtout lorsqu’il y a du brouillard, le visage caché derrière un masque chirurgical, ce qui en soi est répandu. Ainsi on dit qu’elle interrogerait quelques passants en leur demandant timidement : « Suis-je belle? » (« Watashi kirei? »). A partir de là, comme dans la plupart des légendes japonaises, le choix de la réponse est crucial. Ainsi, si l’on répond non on se fait immédiatement tuer ou fendre sauvagement la bouche, mais si l’on répond oui, elle retire son masque et demande : « Et comme ça? ». Si on répond non, c’est la même fin qui nous attend que si nous avions répondu non dès le début, si on répond oui de nouveau, elle nous suivrait jusqu’au pas de notre porte pour finalement nous tuer à grand coups de couteaux ou de ciseaux. Heureusement pour nous, une nouvelle version est née récemment de cette histoire : si on répond simplement « Vous êtes ordinaire », le temps qu’elle réfléchisse à cette réponse inhabituelle on pourrait fuir ! Mais il n’est pas facile de survivre face aux légendes japonaises..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le bakeneko

Le bakeneko (化け猫, monstre-chat?) est une légende du folklore japonais transmise oralement qui serait à l'origine du bobtail japonais. C'est un bakemono.

C'est un chat ayant des pouvoirs surnaturels, de même que le kitsune ou le tanuki, qu'il acquiert en atteignant l'une (ou plusieurs) de ces caractéristiques : un âge de treize ans, un poids de plus d'un kan (unité de poids japonaise qui correspond environ à 3,5 kg) ou une très longue queue. Il arrive parfois que celle-ci se divise en deux, faisant alors du bakeneko un nekomata (猫又?).

Ce chat fantôme hante son foyer en menaçant la maisonnée et projetant des boules de feu. Il est souvent décrit comme se dressant sur ses pattes arrière prenant alors forme humaine. Il se peut également qu'il finisse par dévorer son maître dans le but de prendre sa place. Comme il est en apparence un chat tout à fait ordinaire, on ne laissait pas approcher les chats des cadavres car la légende veut que le bakeneko ait le don de réanimer un corps sans vie en sautant sur celui-ci, le ramenant ainsi à la conscience.

Parmi les autres légendes sur le bakeneko, on note qu'ils adoraient laper de l'huile de lampe (ce qui fait que beaucoup de chats aient pu être accusés à tort, cette huile étant alors faite à partir de graisse de poisson) ou que leurs cadavres avaient la taille de celui d'un homme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hanako-san

Hanako-san (Mademoiselle Hanako) est un des plus célèbre fantôme japonais. Il est issu non pas de la mythologie mais d'une légende urbaine japonaise, très populaire parmi les enfants et les adolescents. Elle décrit le fantôme d'une jeune fille hantant les toilettes des écoles japonaises.
Les légendes autour de Hanako-san sont très variées, chaque région du Japon possédant sa propre version de l'histoire. Ainsi, l'apparence de Hanako-san varie : elle est tantôt décrite avec des cheveux noirs coupés au carré et porte une tenue d'écolière avec une jupe rouge ou elle est alors vêtue d'une robe blanche et possède de longs cheveux lui couvrant le visage.
La plupart du temps, Hanako-san est réputée hanter le troisième cabinet des toilettes du troisième étage , là où se trouvent habituellement les toilettes des filles dans les écoles japonaises. Dans la majorité des versions de la légende urbaine, Hanako-san ne fait pas mal aux humains à condition que ceux-ci ne la provoquent pas et évitent de la croiser dans les lieux où elle à l'habitude d'apparaître.
Il est ainsi déconseillé d'appeler trois fois Hanako-san par son nom lorsqu'on se trouve dans les toilettes ; une main blanche sortirait alors des cabinets et s'emparerait du malheureux.
Lorsqu'on veut utiliser les toilettes, il faut simplement prendre la précaution de toquer trois fois à la porte et de demander "Est-ce que tu y es, Hanako-san ?". Si c'est le cas, elle répond alors d'une voix faible "Oui, j'y suis"'. Il est dit que celui qui serait alors assez téméraire pour pousser la porte se trouverait face à Hanako-san, qui le tuerait en l'aspirant dans les cabinets.
Selon certains, Hanako-san serait le fantôme d'une fille morte durant la seconde guerre mondiale. Elle jouait à cache-cache avec ses amis, lorsque que son école fut bombardée ; une bombe la tua alors qu'elle se dissimulait dans les toilettes. Pour d'autres Hanako-san est l'esprit d'une jeune fille qui essayait d'échapper à un agresseur (un de ses parents, un pervers, un professeur amoureux qu'elle avait éconduit) ; elle fut assassiné alors qu'elle se cachait dans les toilettes de l'école. Enfin certains prétendent qu'Hanako-san était une étudiante qui s'est suicidée dans les toilettes, ou fut tuée lors d'un accident.
L'origine de la légende urbaine d'Hanako-san est obscure. Elle n'est attestée de façon certaine que depuis les années 80, bien qu'elle puisse être plus ancienne.
L'histoire pourrait également être inspirée de véritable affaires de suicides ou de meurtres s'étant déroulés dans des écoles japonaises.
Un certain nombre de tabous dans la culture japonaise entourent les "lieux d'aisance", qui sont vus comme des endroits sales ou impurs. Les toilettes des écoles ayant une réputation particulièrement mauvaise de ce point de vue, il est finalement logique qu'un croquemitaine y élise domicile dans l'imagination des enfants.
Le film japonais Toire no Hanako-san (Hanako-san des toilettes) eut un grand succès au japon, voici la bande-annonce :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Akihiro
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1503
Date d'inscription : 04/05/2014

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Aelanne le Mar 13 Mai 2014, 12:49
Bravo pour ton boulot, Super jolie fiche ;)
Aelanne
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 3548
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Hansha le Mar 23 Aoû 2016, 12:27
Tes explications sont vraiment super! Bravo Bravo  Bravo  Bravo  Bravo

le kappa une créature connue dans la culture japonaise aussi!
C'est un monstre qui a l'apparence d'une tortue marine. Il a un trou remplit d'eau entouré de cheveux au sommet de la tête et une bouche en forme de bec. Quand on rencontre un kappa (ce qui est peu probable dans la réalité, à mon avis!) il faut le saluer à la manière japonaise. Comme il est très poli, il va rendre le salut et l'eau sur sa tête va couler, le rendant impuissant! C'est très pratique de savoir ça parce qu'il peut être dangereux! hep Il aime noyer les gens, voler à manger, soulever le kimono des dames pour voler leur âme par leur trou des fesses O_O et péter (c'est ridicule comparé aux crimes qu'il commet!!!).
Hansha
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 699
Date d'inscription : 13/08/2016
Localisation : Derrière l'écran

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar MissLugulabre le Jeu 01 Sep 2016, 12:02
Super fiche ! ELLE FAIT FLIPPER ! Surtout les légendes Japonaise à partir de la femme à la bouche fendue. O_O Cactus

Perso j'ai eu peur hein, mais... Bon ok, je flippe pour rien. x) patpat
MissLugulabre
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 197
Date d'inscription : 15/08/2016
Localisation : Avec Yuuko Kanoe.

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 [Mythes] Yokai, Yurei et Légendes Urbaines liées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Fiches Asiatiques :: Culture nippone