Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» Stranger Things
Hier à 15:06 par Elow

» [Commu'] Animal Crossing Pocket Camp
Sam 09 Déc 2017, 18:12 par Tsumiki

» [Minecraft] Elyon World
Ven 08 Déc 2017, 09:23 par Tsumiki

» Cosplay-player 2
Mer 06 Déc 2017, 18:55 par Elow

» Ca ne va plus du tout...
Mer 06 Déc 2017, 18:53 par Elow

» Magazine AnimeLand
Mer 06 Déc 2017, 16:33 par Euffy

» Lucky Luke
Mar 05 Déc 2017, 22:27 par Euffy

» Ma lecture du jour
Mar 05 Déc 2017, 22:20 par Euffy

» Shingeki no Bahamut: Virgin Soul (Rage of Bahamut : Virgin Soul)
Dim 03 Déc 2017, 20:10 par Elow

» Quizz Screenshot 2
Dim 03 Déc 2017, 10:19 par Elow

» Réservations de fiches (animes, mangas, films d'animation)
Dim 03 Déc 2017, 00:57 par Hansha

» Silhouette//devinette 2
Dim 03 Déc 2017, 00:00 par Hansha

» La créa du mois !
Ven 01 Déc 2017, 21:31 par Euffy

» Partenariat avec "I N S O M N I A"
Ven 01 Déc 2017, 16:48 par Elow

» Mangas en ma possession
Ven 01 Déc 2017, 00:01 par Euffy

Elow17 Messages - 33%
 
Euffy12 Messages - 24%
 
Tsumiki8 Messages - 16%
 
Hansha8 Messages - 16%
 
Wakumi4 Messages - 8%
 
Ryuk1 Message - 2%
 
Berseker1 Message - 2%
 

 K Project - Ma moitié - Mikoto x Akashi - G
Messagepar Invité le Sam 26 Juil 2014, 05:23
Les personnages de la série ne m’appartiennent pas. Ils sont la propriété exclusive de : Studio GoHands / Shingo Suzuki. Je ne tire aucun bénéfice de leur mise en situation dans cette fiction.

Résumé : Akashi a rêvé du roi rouge. Dans son rêve, cet homme était son amant. Akashi se pose des questions. Est-ce qu'un tel rêve peut être réel ?

J'entre dans le bar Homra. Sur le canapé, près de moi, Totsuka est en train de dormir. Près de lui, sur l'autre canapé, le roi est assis. Il fume. Derrière le bar, il y a Izumo. Je marche vers le bar en baissant la tête.

Cette nuit, je n'ai pas dormi.

- Tout va bien ? Demande Izumo, inquiet.

- Mmh... fatigué.

- Quelque chose te tracasse ?

- Pas vraiment...

Je pose ma tête sur le bar. Mon regard se pose sur le roi rouge.


En vérité ... j'ai rêvé de ce type...

Dans mon rêve... j'étais blotti contre lui et j'aimais ça. Je ne voulais pas le lâcher. Je me suis endormi lentement. Quand je me suis réveillé, il n'était plus là.

Même si c'est impossible...  j'aimerais être dans ses bras.


Je croise mes mains et je pose ma tête dessus. Mon épée apparaît et sans le vouloir, je fais voleter des objets.

- ... ?

- Notre petit prince serait-il amoureux ? Dit Totsuka en s'approchant.

Il pose sa main sur mon épaule et s'assoit près de moi.

- Qui est l'élu ?

Je regarde Totsuka. Anna s'approche de moi avec une bille. Avant qu'elle ne puisse lire en moi, je fais voltiger toutes ses billes.

- Même Anna n'a pas le droit de savoir ?

- Tout le monde a un jardin secret.

Le roi se lève et sort du bar. J'en fais autant. Je me dirige vers la plage. Je regarde la mer quelques secondes. Soudain j'entends un bruit. Un chaton miaule. Il est seul, dans un carton. Je n'ai pas le temps de me présenter, à quelques mètres de moi, j'aperçois l'épée du roi rouge et l'épée du roi bleu. Ils arrivent vers nous. Ne peut-on pas être tranquille, une seconde ?

Mikoto et Munakata apparaissent à quelques mètres de moi. Autour d'eux, tout est saccagé. Malgré cela, j'aperçois un sourire sur leurs visages. Ils échangent quelques mots avant de reprendre leur combat. Me sentant de trop et ne souhaitant pas combattre, j'attrape le chaton et je m'éloigne.

Je m'isole sur le toit d'un immeuble inhabité. Je lâche le chat. Celui-ci fait quelques pas. Je m'allonge sur le toit. Le chaton s'enroule sur lui-même et s'endort sur moi.

Les heures passent. Le silence s'installe et je m'endors doucement.

Je suis dans le bar. Tout le monde est là, sauf le roi. Personne ne s'inquiète. A croire qu'il n'est pas irremplaçable. Les jours passent et le roi se fait de plus en plus rare. Je décide de l'espionner. Mon enquête prend fin rapidement. Elle prend fin quand j'aperçois Mikoto auprès de Munakata.

Je me réveille, choqué. Le chaton n'est plus là. Je me redresse.

Est-ce possible ?

Je vais au terrain de basket. Il n'y a personne. Mon épée apparaît, mon aura aussi.

Naoki et moi. Munakata et Mikoto. On m'a toujours dit que Naoki et moi, nous nous complétions. Il était la douceur. J'étais l'agressivité. Munakata est calme. Mikoto est bagarreur. Sommes-nous destinés à nous compléter ? Devrais-je abandonner tout espoir ? Devrais-je partir pour l'oublier ?

Je tombe à genoux. Je pleure en serrant mes mains.

Je n'ai jamais été tendre avec Naoki. Je lui ai refusé tellement de choses. Des baisers, des mots doux, des caresses...  malgré cela, Naoki m'a donné tout ce qu'un amant peut désirer. De l'amour, de la joie, de la bonne humeur et j'en passe.

Il m'a appris à aimer et à être aimé, mais n'était-il venu au monde que pour ça ?

Que pour m'apprendre ces choses-là ?

Ne pouvait-il pas rester auprès de moi ou m'emporter dans sa tombe ?

J'ai perdu ma moitié, est-ce correct de prendre la moitié d'une autre personne ?

Est-ce correct d'avoir ce genre de rêve... Alors qu'il ne m'appartient pas ?

(à suivre)



Résumé : Akashi est jaloux du roi bleu. Il s'éloigne du roi rouge. Le roi rouge le cherche. Mikoto parle peu. Il raisonne le jeune homme par des gestes et des mots simples. Ayant peur de s'imaginer des choses, Akashi le rejette.

Je suis agenouillé. Les yeux rivés vers le ciel. Il pleut toujours. Je suis trempé. Un bruit se fait entendre. Il est là. Près de moi. Le roi rouge s'approche de moi. Je baisse la tête. Il fume.

- Qu'est-ce que tu fous ? Me lance le roi en m'examinant.

- Je me demande ... si je ne suis pas fou...

Le roi sourit.

- Tu l'es, c'est évident.

Je fais disparaître mon aura et mon épée.

- ... ?

- Si ça continue comme ça... je vais vraiment... perdre la tête...

- Qu'est-ce qui t'arrive ?

Je serre mes mains. Je tremble légèrement. J'ai si chaud.

- ... toi...

- ... ?

Je cache mon visage avec ma main. J'ai si peur, si honte, si chaud. Je rougis.

- ... o-oublie...

Je me retourne et je fais quelques pas, histoire de m'éloigner de lui. Soudain, le bras du roi passe devant moi et m'arrête. Mon cœur s'emballe. La main du roi est sur mon buste. Elle est... si chaude. Je peux entendre sa respiration près de ma tête. J'imagine que sa clope est tombée par terre...

Je... n'arrive plus à bouger, ni à respirer.

- ...

- Ne... fais pas ça... *tremblement* ... Ne fais... pas ça ! Dis-je en faisant involontairement apparaître mon aura et mon épée .

Je ferme les yeux. Un clash se fait entendre. Nos auras se percutent. Mikoto n'a pas bougé. Sa main est toujours sur moi.

- Dis-moi ce que j'ai fait ? T'ai-je blessé ?

Le silence s'installe. Des larmes coulent de mes yeux. Je ne bouge plus. Mes pensées se chevauchaient et là plus rien. C'est le calme plat. Même mon cœur s'est arrêté de battre.

Je t'aime... Je.... t'aime ! Bordel ! Pourquoi je n'arrive pas à le dire !

Ma tête est toujours baissée. Je suis incapable de le regarder. Le bras du roi me libère. Je sens sa main glisser. Je la rattrape.

- Ce n'est pas toi qui est en faute, mais moi. Je me suis laissé aller, mais ça va aller.

ça va aller...

(suite)


Résumé : Les pensées d'Akashi s’emmêlent. Alors qu'il est en train de perdre pied, Totsuka frappe à la porte.

Si je ne tenais pas tant à mon image, je me serais peut-être mis à courir lorsque je l'ai lâché. Pourquoi ai-je marché ? Pourquoi l'ai-je lâché ? Peut-être m'aime-t-il. Peut-être mérite-t-il mieux. Je ne sais pas. Je ne veux pas savoir.

Je rentre chez moi et je m'endors. Je rêve encore de lui, mais cette fois, j'arrive à imaginer sa voix, sa chaleur et son regard. J'imagine sa main sur mon cœur. Et... Je me réveille en sueur. J'ai envie de lui. Le désir qui s'empare de moi quand je pense à lui, me rend fou. C'est sûr, je vais mourir d'amour, je vais mourir fou.

Je me dirige vers la salle de bain et durant toute la nuit, je reste sous le pommeau de douche. L'eau est froide. Presque gelée, mais j'ai tellement chaud. C'est comme s'il m'avait allumé. Comme si j'étais une simple clope...

C'est le matin. Il doit être 10h. Quelqu'un frappe à la porte. Je suis habillé, mais mes vêtements sont trempés. J'éteins l'eau et j'attrape une serviette. Je la mets sur la tête et je m'essuie. Je me dirige vers l'entrée. J'ouvre la porte. Totsuka est là. Il semble inquiet. Son sourire n'est plus là. Il m'observe sans dire un mot. Je devine ce qu'il pense. Je suis presque sûr qu'il me croit fou.

Alors que cette pensée me traverse l'esprit, Totsuka me prend la main. Il m'entraîne avec lui. Il garde le silence. Je me contente de le suivre. Nous marchons pendant une heure. Bientôt, nous arrivons sous un pont. Totsuka me lâche.

- Là, nous serons tranquilles.

Il se retourne et sans attendre, il me plaque au sol. Il est à califourchon sur moi. Je me demande où je suis et ce que je fais là. Je n'ai pas encore réalisé que je suis à terre et qu'il est au-dessus de moi. Le visage de Totsuka s'approche du mien. De plus en plus. Mes yeux s'agrandissent. Je commence à trembler. Mon cœur bat de plus en plus fort. Alors que nos lèvres sont parallèles, une larme coule le long de mes joues. Je serre mes mains et je tourne la tête en fermant les yeux.

- Ne fais pas ça...

Totsuka se redresse et s'éloigne de moi.

- Alors dis-moi ce qui ne va pas...
 
Je le regarde un moment. Je me redresse. Je me lève.
 
- Pourquoi veux-tu savoir ?
 
- Je m'inquiète.
 
Totsuka semble avoir mûri d'un seul coup. J'ai l'impression qu'il sait déjà ce que je vais dire. J'ai l'impression qu'il sait déjà ce qu'il va se passer. J'ai si peur... Je ne veux pas lui dire. Je ne veux pas revivre ça... J'aimerais tellement faire taire mes sentiments au lieu de les exposer à la vue de tous. Je sens que je vais encore souffrir. Après tout, Mikoto n'est pas à moi...
 
Le silence s'installe. Totsuka m'observe. Je baisse la tête.
 
- Je n'en veux pas.
 
- ... ?
 
Je fixe Totsuka.
 
- Je ne veux pas de cette relation.
 
- C'est ton choix.
 
Il... ne me juge pas.
 
- ...
 
- Cela dit, ne pas vouloir d'une relation, ne veut pas dire ne pas avoir de sentiment. Lâche Totsuka en me regardant sadiquement.
 
Il... a encore deviné...
 
- Je n'ai pas dit que je n'en ai pas.
 
- Tu aimes une personne que tu veux rejeter ? Tu es plutôt tordu comme mec.
 
- Si je la rejette, c'est parce qu'elle ne m'appartient pas.
 
- Personne n'appartient à quelqu'un.
 
- J'appartenais à Naoki...
 
- La personne que tu aimes est-elle déjà en couple ?
 
- Pas vraiment...
 
- Pas vraiment ?
 
- Elle... Elle... disons qu'elle est moins seule lorsqu'elle est auprès de cette personne...
 
- Et cette personne, ce n'est pas toi, j'imagine...
 
- ...
 
- Qui es-tu pour elle ?
 
J'ouvre de grands yeux. Qui... Qui suis-je pour Mikoto ? Un camarade... Un mec parmi tant d'autres... Je ne sais pas.
 
- Une connaissance... sûrement.
 
Totsuka baisse la tête.
 
- Cette personne t'a-t-elle déjà fait rire ? S'est-elle déjà battue avec toi ? T'a-t-elle déjà sauvé ? Protégé ? Ne t'a-t-elle pas offert une famille ? Un refuge ? Des amis ?
 
- Il a fait tout ça, mais c'est bien pour ça que je le hais à présent. J'aurais préféré qu'il me rejette, qu'il me bannisse, qu'il me haïsse, qu'il me tue. J'aurais aimé ne pas avoir à l'aimer. J'aurais aimé ne jamais le connaître. Parce qu'aujourd'hui... je pourrais mourir pour lui alors qu'il rêve sans doute de quelqu'un d'autre que je n'égalerai jamais.
 
- Il t'aime.
 
- Évite de me dire ce genre de connerie. C'est assez dur comme ça.
 
- Tu devrais le savoir mieux que quiconque... Notre cher roi est tombé amoureux de toi.

 (suite)


Résumé : En apprenant la nouvelle, Akashi fait un malaise. Par la suite, Akashi rejette ses sentiments, mais Totsuka n'est pas de cet avis. Pour que le jeune homme fasse, face à ses sentiments, Totsuka décide de le faire entrer dans le clan HOMRA.





Tu devrais le savoir mieux que quiconque...
Notre cher roi est tombé amoureux de toi.

Comment peut-il me dire ça comme ça...

Je baisse la tête.

Comment arrive-t-il... à être aussi léger .... en m'annonçant un truc pareil...
Est-ce que...

J'observe Totsuka.

Ce type... est-il vraiment... humain ?

Je suis complétement chamboulé. Des larmes coulent le long de mes joues et... j'étouffe.

Vais-je... mourir ?

- Totsuka.... j... j'étouffe...

Je tombe par terre, inconscient.

J'étouffe
J'étouffe
J'étouffe

J'ouvre doucement les yeux. J'ai chaud, mais cette chaleur est si douce. J'ai l'impression d'être un poussin que l'on couve. Je reprends mes esprits.

- Akashi, ça va ?

Totsuka s'accroupit devant moi. Il sourit.

- Totsu...

- Je ne pensais pas que cette nouvelle, te chamboulerait autant...

D'un geste vif, j'attrape le col du blondinet et je le serre.

- Ferme-la. Dis-je froidement.

Je sens que je vais craquer...

Je me lève et je sors. J'ai besoin d'air.

- Attends ! Aka...

Trop tard. Je cours. Je cours sans chercher à comprendre. Je vide mon esprit. Je me ressource. Je fais plusieurs kilomètres. Lorsque je m'arrête, j'aperçois le roi bleu.

...il ne m'appartient pas

Mon aura apparaît lentement.

Il a fait tout ça, mais c'est bien pour ça que je le hais à présent. J'aurais préféré qu'il me rejette, qu'il me bannisse, qu'il me haïsse, qu'il me tue. J'aurais aimé ne pas avoir à l'aimer. J'aurais aimé ne jamais le connaître. Parce qu'aujourd'hui... je pourrais mourir pour lui alors qu'il rêve sans doute de quelqu'un d'autre que je n'égalerai jamais.

il rêve sans doute de quelqu'un d'autre que je n'égalerai jamais.

quelqu'un d'autre que je n'égalerai jamais.

que je n'égalerai jamais.

que je n'égalerai jamais.

que je n'égalerai jamais.

jamais.

Tu devrais le savoir mieux que quiconque...

Je pose ma main sur mon visage.

Notre cher roi est tombé amoureux de toi.

Si seulement... c'était vrai...


Début du Flashback

Qu'est-ce qui t'arrive ?

Je me retourne et je fais quelques pas, histoire de m'éloigner de lui. Soudain, le bras du roi passe devant moi et m'arrête. Mon cœur s'emballe. La main du roi est sur mon buste. Elle est... si chaude. Je peux entendre sa respiration près de ma tête. J'imagine que sa clope est tombée par terre...

Je... n'arrive plus à bouger, ni à respirer.

Fin du Flashback

Mikoto...

Je me retourne. Devant moi, j'aperçois Totsuka, Yata, Kamamoto, Bandō, Shōhei, Dewa, Chitose, Kōsuke et Eric.

J'ouvre de grands yeux.

- Qu'est-ce que vous faites là ? Vous... tous ...

- On est venus te chercher. Dit Yata.

- Pour le roi.

- Ça ne marchera pas...

Je regarde encore une fois le roi bleu. Il est assez loin, mais on peut le voir.

- Pourquoi ?

- Yata lève ta main vers moi.

Yata obéit. Sa main est près de moi, mais elle ne me touche pas.

- Voilà pourquoi. Jamais je ne serai plus que ça...  et n'être que ça, c'est invivable. Autant que l'on me tue tout de suite.

- Si tu n'es que ça, c'est parce que tu n'as jamais montré que tu voulais plus.

- Plus ?

Totsuka sourit. Je me fais kidnapper par le clan Homra et en deux temps trois mouvements, j'atterris aux pieds du roi rouge.

- Entre dans le clan et tu auras ce que tu veux.

Je me redresse et je regarde mes kidnappeurs. Mon aura et mon épée apparaissent.

- Bon sang... être aussi suicidaires...

Je m'approche du groupe quand soudain...

- Tu veux rejoindre Homra ? Lance le roi.

Je ne me retourne pas. Mon épée et mon aura disparaissent. Je fixe Totsuka. Soudain, tous les objets du bar se mettent à voleter.

- Tu n'es pas encore décidé...

Les objets se posent doucement.

- Que tu le veuilles ou non, je te ferais entrer dans le clan, Akashi. Lâche Totsuka sur un ton léger.

- ...

Totsuka s'approche de son roi. Il le touche. Je sors.



Je le hais.


(suite)


Résumé : Akashi prend une décision qui va changer son amour en haine.




Tu veux rejoindre Homra ?

Serais-tu heureux, roi rouge... Si je faisais parti de Homra ? Si tu pouvais me dire oui, si tu pouvais me certifier qu'être auprès de toi, te rendrais heureux, alors je te suivrais aveuglément.

Le problème, c'est que tu m'as rendu dépend... Ce que je refusais à Naoki, toi en quelques secondes, tu me l'as pris. Naoki a eu tout ce qu'un amant pouvait désirer. Il a eu mon corps, mon cœur et mon amour. Et toi que veux-tu ? Tu ne recherches pas l'amour et ce n'est pas comme si tu voulais mon cœur et mon corps. Veux-tu faire de moi un camarade ? Ou un animal de compagnie ? N'as-tu pas Totsuka pour ça ? N'est-il pas là pour te réconforter quand ça ne va pas ? A quoi je te servirais ? Avec mes sentiments inutiles... Je ferais peut-être mieux d'être ton ennemi et de me battre contre toi, mais hélas, je ne serais peut-être pas aussi bon que Munakata.

Tu sais, je plains les filles, roi rouge. Les filles qui rêvent de t'avoir à leurs bras. Je les plains parce qu'il me semble que tu es déjà réservé.  Réservé à un roi que tu combats. Réservé à un roi que tu aimes. Oui, je pense qu'il s'agit d'amour. Auprès de lui, tu sembles heureux, n'est-ce pas ça le bonheur ?

N'es-tu pas heureux ?
 

Des larmes apparaissaient. Je tremble.

Fais chier...

Je cours. Je percute des passants. Je pleure. J'ai mal. Je fuis. C'est insupportable.

Je ne veux pas te voir heureux.
Pas sans moi.

Je dois être le pire. Je dois être fou. Complètement fou pour aimer un roi tel que toi. Naoki ne m'a-t-il pas suffi ? N'ai-je pas eu assez mal ? N'ai-je pas assez souffert d'avoir aimé un roi ?

Je me dirige vers la gare. Je prends le métro.

Je t'aime, Mikoto.
Peut-être même trop car... là tout de suite, j'aimerais aussi te tuer...

Un homme m'attrape. Je me fais plaquer contre le mur du métro.

- Tiens, mais je te reconnais toi ! Tu traînes avec le clan Homra...

Ma haine a arrêté les larmes. Je ne pleure plus. En apparence, je ne pleure plus. Mon épée apparaît. Mon aura aussi. Je fais exploser l'homme. Son cerveau, son sang, son corps... tout explose. Ses complices ont peur. Ils foncent sur moi, quand même. Ils explosent tous. Je n'ai plus aucun sentiment... je n'ai plus de cœur.

L'amour est un poison qui détruit le cœur...

Je prends enfin le métro. J'arrive à la gare. Les autorités m'arrêtent. Je suis ensanglanté. Je les explose, eux aussi. Les gens sont effrayés. Ils quittent précipitamment la gare. Je fais exploser toutes les personnes qui me bousculent.

Lorsque j'arrive devant les rails, j'apprends que les SCEPTRES sont là. Je les attends. Lorsqu'ils arrivent, j'envoie une vague d'aura. Je les fais reculer. J'aperçois Munakata. Je me précipite sur lui. Je suis à deux doigts de l'atteindre quand Mikoto apparaît. Il m'attrape et disparaît.

Je n'ose rien dire. Je ne bouge même plus. C'est la première fois qu'il intervient pour moi... dans ces conditions. Il entre dans un bâtiment. C'est mon appartement. Je ne veux pas qu'il me laisse ici. Je ne veux pas qu'il m'abandonne... comme Naoki l'a fait...

Il me plaque violemment contre le mur et me regarde. Mon aura et mon épée apparaissent. Un clash se fait entendre. Mikoto a également fait apparaître son épée.

- Dis-moi ce qui se passe...

J'essaie de me débattre, mais, je me refais plaquer contre le mur. Nos visages se rapprochent. Les yeux du roi m'hypnotisent. Je ne bouge plus du tout. Je baisse la tête, calmé.

- Serais-tu heureux, roi rouge... Si je faisais partie de Homra ? Si tu pouvais me dire oui, si tu pouvais me certifier qu'être auprès de toi, te rendrais heureux, alors je te suivrais aveuglément.

Le problème, c'est que tu m'as rendu dépend... Ce que je refusais à Naoki, toi en quelques secondes, tu me l'as pris. Naoki a eu tout ce qu'un amant pouvait désirer. Il a eu mon corps, mon cœur et mon amour. Et toi que veux-tu ? Tu ne recherches pas l'amour et ce n'est pas comme si tu voulais mon cœur et mon corps. Veux-tu faire de moi un camarade ? Ou un animal de compagnie ? N'as-tu pas Totsuka pour ça ? N'est-il pas là pour te réconforter quand ça ne va pas ? A quoi je te servirais ? Avec mes sentiments inutiles ... Je ferais peut-être mieux d'être ton ennemi et de me battre contre toi, mais hélas, je ne serais peut-être pas aussi bon que Munakata.

Tu sais, je plains les filles, roi rouge. Les filles qui rêvent de t'avoir à leurs bras. Je les plains parce qu'il me semble que tu es déjà réservé. Réservé à un roi que tu combats. Réservé à un roi que tu aimes. Oui, je pense qu'il s'agit d'amour. Auprès de lui, tu sembles heureux, n'est-ce pas ça le bonheur ?

N'es-tu pas heureux ?



Je fixe le roi et soudainement, mon cœur s'arrête de battre. Il m'embrasse. Il me touche, il m'enflamme. Je pleure. Ça y est, mon cœur vient d'exploser. Je peux mourir.

Je renverse le roi et je prends sa place. A force de se renverser, nous entrons dans ma chambre. Je lui saute dessus, le renversant sur mon lit. Si je meurs, je l'amène avec moi, ce n'est pas discutable.

Mon haut disparaît, le roi, sous l'excitation, l'a brûlé. Je l'embrasse et je le tire vers moi. Il est au-dessus. Je suis au-dessous. Je le regarde et je me laisse glisser pour le soulager. Je viens de le soulager, lorsqu'il m'embrasse en me serrant contre lui. Je me laisse surprendre. Le roi me lèche les lèvres avant de poser sa tête sur ma tête. Ce soir encore, il agit comme un lion, un lion amoureux.

Quelques instants plus tard, alors que je me suis endormi dans les bras de mon amant, je n'ai pas senti sa main enflammée, se poser sur mon front.

(Fin)




Relu par Nareshi


Dernière édition par Sen le Sam 26 Juil 2014, 17:01, édité 1 fois
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Fairth le Sam 26 Juil 2014, 08:32
Sen, bien que ce soit plus clair comme ça en plusieurs posts, il y a une règle d'or que tu as du lire dans la Charte : Éviter les doubles post.
(C'est un euphémisme du Boss, pour dire qu'on a pas intérêt sous peine d'être écartelé)

Du coup, il faudrait que tu les fasses fusionner !! A la place, met les titre en grand entre chaque partie différente, ce sera super clair quand même.

Thanks~
Fairth
avatar

Poussin
Sexe : Masculin
Messages : 2658
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : ♔Sur terre♔

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Sam 26 Juil 2014, 17:03

J'ai tout mis dans le premier sujet.
Peux-tu supprimer les postes en trop ?
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Shinya le Sam 26 Juil 2014, 21:30
Owww *o*

Je t'aime *paf*  saignedunez 

j'aime beaucoup ton style d'écriture ^^ C'est fluide et clair !

(même si j'aurais préféré du munakataXmikoto mais on je m'en fiche un peu du moment qu'il y a mikoto en fait *meurt* )
Shinya
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 144
Date d'inscription : 01/12/2013
Localisation : une caverne glaciale

http://natshez.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Sam 26 Juil 2014, 22:16
@Shinya a écrit:
Owww *o*

Je t'aime *paf* saignedunez

j'aime beaucoup ton style d'écriture ^^ C'est fluide et clair !

(même si j'aurais préféré du munakataXmikoto mais on je m'en fiche un peu du moment qu'il y a mikoto en fait *meurt* )

>///< Merci, je suis trop heureuse de lire ça !
Moi aussi je t'aime !
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Aelanne le Ven 01 Avr 2016, 18:58
L'auteur n'étant plus là, le sujet n'est plus d'actualité, je verrouille

Ceci dit vous pourrez retrouver ces textes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_______________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Aelanne
avatar

Maître des quêtes
Sexe : Féminin
Messages : 3549
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 K Project - Ma moitié - Mikoto x Akashi - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Made in NS :: Créas littéraires