Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» [K] Tunnel
Hier à 22:06 par Ryuk

» [Société] Les Sumos
Hier à 21:56 par Ryuk

» [Société] Kendo
Hier à 21:38 par Ryuk

» [PUBLICISTE] A, B, C, Je sais Twitter !
Hier à 21:26 par Euffy

» [Société] Janken Pon ! Le Pierre, feuille, ciseaux au Japon
Hier à 21:19 par Ryuk

» [PUBLICISTE] Je suis toujours là !
Hier à 20:52 par Ryuk

» [PUBLICISTE] La bonne place
Hier à 20:51 par Ryuk

» Quiz Chibi-Maker
Hier à 17:45 par Meushi

» [CORRECTEUR] Les dramas ça me connaît ! |En cours|
Hier à 17:37 par Elow

» Choisir son personnage
Mar 19 Sep 2017, 23:17 par Ryuk

» [Société] Neko-cafés, les bars à chats
Mar 19 Sep 2017, 23:01 par Ryuk

» [PUBLICISTE] Une publi pour des amis
Mar 19 Sep 2017, 22:35 par Elow

» [01] Hiragana et Katakana
Mar 19 Sep 2017, 22:06 par Ryuk

» [IMPORTANT] Pour les nouveaux membres souhaitant être parrainés c'est ici
Mar 19 Sep 2017, 21:49 par Ryuk

» [DEVELOPPEUR] Des jolies robes pour les quêtes
Mar 19 Sep 2017, 21:45 par Elow

Ryuk16 Messages - 38%
 
Elow16 Messages - 38%
 
Berseker5 Messages - 12%
 
Meushi2 Messages - 5%
 
Tsumiki2 Messages - 5%
 
Euffy1 Message - 2%
 
Elow71 Messages - 49%
 
Ryuk31 Messages - 21%
 
Euffy14 Messages - 10%
 
Tsumiki13 Messages - 9%
 
Berseker5 Messages - 3%
 
Luffyys3 Messages - 2%
 
Meushi3 Messages - 2%
 
Nussi2 Messages - 1%
 
Nareshi2 Messages - 1%
 
Yukki2 Messages - 1%
 

 Kemonozume
Messagepar Ratchetco le Dim 27 Déc 2015, 17:18
Réputation du message : 100% (4 votes)




Kemonozume (ケモノヅメ)



TITRE : KEMONOZUME
DIFFUSION : 5 Aout 2006 au 5 Nov 2006
REALISATEUR : YUASA Masaaki
COMPOSITEUR : WAKAKUSA Kei
CHARACTER DESIGNEUR :
ITO Nobutake

GENRE : Drame, Horreur, Romance
STUDIO : MADHOUSE
NOMBRE D'EPISODES : 13 (Terminé)
DUREE D'UN EPISODE : 24 minutes
OPENING :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Katteni Shiyagare

ENDING 1 :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] de Santara



"Dans les temps anciens, quand les dieux avaient encore forme humaine, un homme enleva une femme qui allait leur être sacrifiée. Ils subirent la colère divine, et se changèrent en esprits malveillants ne pouvant survivre qu'en se nourrissant de chair humaine. Maudissant leur sort, ils continuèrent à vivre ainsi. Leurs descendants sont aujourd'hui mêlés aux humains, et vivent en secret parmi eux." - Kemonozume, ep. 1

Toshihiko Momota est l'héritier du Kifuuken, une école d'arts martiaux qui œuvre pour éliminer les Shokujinki, ces monstres qui peuvent prendre forme humaine. Alors qu'il vit corps et âme pour son art, il va tomber amoureux de la belle Yuka Kamitsuki. Seulement leur relation va devenir compliquée lorsque Toshihiko va découvrir que Yuka est en réalité l'une d'entre eux. Se mettant à dos les autres membres du Kifuuken, le couple va alors essayer de vivre cet amour impossible.





KAMITSUKI Yuka
(SHIINA Hekiru)
MOMOTA Toshihiko
(KIUCHI Idenobu)



Kemonozume, ou l'amour bête.

Si l'anime semble être au premier abord une version revisitée de Romeo et Juliette et de l'amour impossible, ce n'est pourtant qu'à moitié vrai. Ici les nobles sentiments sont remplacés par une envie de chair insatiable retranscrite de deux façons aux cours des épisodes. La première étant bien évidemment lorsque les monstres se nourrissent d'humains ; la seconde est le besoin de sexe des deux amants, un sexe sauvage, libérateur et salvateur. On retrouve donc un grand thème de la psychanalyse dans cet anime, à savoir les pulsions primaires Eros et Thanatos. Kemonozume possède donc toutes les caractéristiques d'un anime eroguro: l'érotisme, le macabre mais surtout le grotesque. Les graphismes, même s'ils pourront en repousser plus d'un, sont mis au service de celui-ci, que ce soit par leur aspect inachevé ou bien par leur disproportion. Les corps, ceux des monstres et ceux des humains, sont difformes.

Révolutionnaire par sa forme, Kemonozume est à l'animation japonaise ce que Tetsuo est au cinéma japonais. Si les deux œuvres sont quasi pornographiques, dans leur façon de s'accaparer le corps humain, de l'objectifier, ils s'opposent pourtant dans la représentation de celui-ci. Dans Tetsuo, le corps était métallique, mécanique, symbole de puissance de la société en pleine industrialisation. Dans Kemonozume, il est redevenu de chair et d'os, faible face aux monstres. Deux visions du corps et donc du Japon, à 20 ans d'écart. Mais le besoin de s'échapper est toujours présent, comme le montre la fuite des deux amants.

Tout cela n'est pas anodin et reflète en plus l'animation japonaise elle-même. Ayant subi le passage d'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], dix ans plus tard, elle commence à stagner et le besoin d'innover - d'évasion - se fait sentir. 2006 fut une année de transition qui a vu quelques œuvres s'essayer au challenge. Ce fut le cas de Code Geass, ce fut le cas de Haruhi, ce fut le cas de Simoun et ce fut bien sûr le cas de Kemonozume. Et c'est au final ce dernier qui a le mieux réussi, même si une mauvaise gestion du rythme et une histoire pas foncièrement intéressante l'ont relégué au second plan (sans oublier ses graphismes comme dit plus haut). Dans cet exercice de style, Masaaki Yuasa collabore avec Ito Nobutake, directeur de l'animation de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec lequel il a donc déjà travaillé.

Samurai Champloo, extrait ep. 9


Et il est rejoint par la très talentueuse Choi EunYoung qui fait une entrée remarquée et deviendra sa collaboratrice pour ses œuvres à venir. On lui doit dernièrement l'épisode 9 de Space Dandy saison 1, réalisé sous l'influence de Kaiba.

Space Dandy, extrait ep. 9


Au final, un anime expérimental dérangeant à voir au moins une fois puisqu'il pose les bases pour les œuvres suivantes de Yuasa, le tout dans ce style si minimaliste qu'on lui connait bien. Si vous n'êtes pas fan du monsieur, passez votre chemin, vous risquez même fort de vous ennuyer en réalité car même la lenteur y est malsaine...




Attention : certaines de ces images peuvent choquer !
Spoiler:
 

Extra
Liste des épisodes:
 

Recommandations
-Tetsuo
- Saya no Uta
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Kemonozume, Introduction ep. 8 (16+)


Kemonozume, Introduction ep. 10





Dernière édition par Ratchetco le Lun 04 Jan 2016, 11:33, édité 1 fois
Ratchetco
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 595
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Aelanne le Lun 28 Déc 2015, 09:17
J'ai bien aimé le premier extrait x)

Bon tu m'as donné envie, je regarderai. Un anime absurde c'est tout ce qu'il me faut en ce moment, ça me changera des histoires d'amour trop cul-cul la praline que j'ai pas voir dernièrement.

Au pire 13 épisodes ce n'est pas long :)

Le nom de Masaaka me disait vachement un truc en fait et après une recherche très sommaire je comprend pourquoi :)
Il a fait tout le Chara-design d'un épisode spécial de Wakfu
Spoiler:
 
et donc j'ai dû voir son nom dans le générique.

Mais je pense que ce qui me donne le plus envie de voir cet anime c'est le studio.
Madhouse est quand même connu pour de très bons animes (voir de supers animes pour certains)

Merci pour ta fiche Ratch qui est bien jolie comme d'habitude :)
Aelanne
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 3548
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Ratchetco le Lun 28 Déc 2015, 09:43
J'étais sûr qu'il aurait du succès ce premier extrait x)

Absurde, c'est le mot. Et ca se ressent dès les premières minutes.
Par contre j'ai omis beaucoup de détails sur l'anime du fait que je l'ai vu il y a longtemps. L'ensemble est plus complexe que ce que je laisse paraitre dans la fiche mais j'aurai pas le temps de le revoir dans la limite du temps de l'event. J'éditerai surement quand je l'aurai revisionné.

En effet, Yuasa a bossé sur des anime occidentaux. Wakfu donc et plus récemment l'intro de l'épisode Food Chain d'Adventure Time. Puis comme dit dans la fiche, Samurai Champloo et Space Dandy pour l'animation japonaise. Des anime populaires en somme, un juste retour aux racines. C'est dommage qu'il soit presque considéré comme un animateur élitiste alors que ce pas le cas finalement.



Mais merci de m'y faire penser. Ca fait un argument en plus pour que je regarde Wakfu tiens tea

Madhouse c'est le bien, on est d'accord. Au passage, le film Vampire Hunter D dont je te parlais sur ta fiche est réalisé par le studio. Si ça peut te donner envie aussi :p

Merci à toi pour ton commentaire ma chère data
Ratchetco
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 595
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Aelanne le Lun 28 Déc 2015, 12:11
J'ferai la fiche de Wakfu si tu veux ^^

Comme ça tu te f'ras une meilleure idée :)
Aelanne
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 3548
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Nyo le Dim 03 Jan 2016, 21:39
Au moins, si on veut voir un anime à part et qui ressemble à pas grand chose d'autre, on peut largement regarder ça j'ai l'impression ; mais du coup il me tente bien. Son côté à part justement, m'attire largement !
J'aime bien les trucs à part é-é

Et au moins on va pas se perdre avec les personnages je crois ! Deux ça va ; je devrais y arriver pour une fois é-é

Comment t'as découvert l'anime, Ratch ?  q°

Par contre, niveau opening et ending j'ai pas trop aimé les musiques.

Bref super fiche +1 pour cette découverte Bravo
Nyo
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1731
Date d'inscription : 20/04/2014
Localisation : Là ... ou pas .__.

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Ratchetco le Dim 03 Jan 2016, 22:06
C'est en effet très à part dans l'animation x)

Par contre, il n'y a pas que deux personnages. Mais disons que je trouvais pas vraiment nécessaire de parler des autres. Je n'ai pas vu l'anime depuis longtemps et j'éditerai peut être après revisionnage.

Je ne sais plus exactement comment j'ai découvert l'anime. Mais j'adore tout ce que fait Yuasa et j'ai vu tous ses anime TV. C'était donc dans la continuité...enfin je crois.

Je te rejoins pour les OP et ED. J'aime pas spécialement.

Merci pour ton comm Nyo onegai
Ratchetco
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 595
Date d'inscription : 17/06/2015

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Amaterasu le Lun 04 Jan 2016, 11:06
jolie fiche ! ça donne envie d'essayer pour tenter autre chose ! A voir ce que ça donne ... Pour les graphismes particulier en film d’animation ça me dérange pas mais sur une série je ne sais pas trop ! j'essayerais et je reviendrais donner mon avis !^^
Amaterasu
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 143
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Gedomaru le Mar 05 Avr 2016, 15:04
J'ai vu cet anime il y a un moment maintenant suite à une vidéo de MrEnzor (le type qui fait les pauses manga), enfin bref, je suis plutôt du même avis que toi (même si je n'aurais jamais casé toutes ces références (je suis un être inculte).

Après, c'est vrai que les graphismes peuvent rebuter, mais ils participent à l'ambiance de l'anime et retirer ça rendrait l'anime beaucoup plus "trash" avec des dessins finis.
Malheureusement comme je l'ai dit plus haut, je l'ai vu y a un moment et niveau souvenirs, ce n'est pas trop ça...

En tout cas merci pour ta fiche tu m'as appris des trucs intéressants.
Gedomaru
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1677
Date d'inscription : 08/07/2012
Localisation : Dans le néant...

http://gedomaru.deviantart.com/
Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 Kemonozume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Fiches Asiatiques :: Animation :: Anime TV