Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» Réservations de fiches (animes, mangas, films d'animation)
Hier à 12:20 par Tsumiki

» Stranger Things
Dim 10 Déc 2017, 15:06 par Elow

» [Commu'] Animal Crossing Pocket Camp
Sam 09 Déc 2017, 18:12 par Tsumiki

» [Minecraft] Elyon World
Ven 08 Déc 2017, 09:23 par Tsumiki

» Cosplay-player 2
Mer 06 Déc 2017, 18:55 par Elow

» Ca ne va plus du tout...
Mer 06 Déc 2017, 18:53 par Elow

» Magazine AnimeLand
Mer 06 Déc 2017, 16:33 par Euffy

» Lucky Luke
Mar 05 Déc 2017, 22:27 par Euffy

» Ma lecture du jour
Mar 05 Déc 2017, 22:20 par Euffy

» Shingeki no Bahamut: Virgin Soul (Rage of Bahamut : Virgin Soul)
Dim 03 Déc 2017, 20:10 par Elow

» Quizz Screenshot 2
Dim 03 Déc 2017, 10:19 par Elow

» Silhouette//devinette 2
Dim 03 Déc 2017, 00:00 par Hansha

» La créa du mois !
Ven 01 Déc 2017, 21:31 par Euffy

» Partenariat avec "I N S O M N I A"
Ven 01 Déc 2017, 16:48 par Elow

» Mangas en ma possession
Ven 01 Déc 2017, 00:01 par Euffy

Tsumiki1 Message - 100%
 
Elow17 Messages - 33%
 
Euffy12 Messages - 23%
 
Tsumiki9 Messages - 17%
 
Hansha8 Messages - 15%
 
Wakumi4 Messages - 8%
 
Ryuk1 Message - 2%
 
Berseker1 Message - 2%
 

 Mino's hitory
Messagepar Minoée le Lun 06 Juin 2016, 15:11
Réputation du message : 100% (3 votes)
Vu que c'est ici que l'on poste nos créas littéraires et que j'ai commencé à écrire une histoire (sous la pression d'une amie) j'ai décidé de poster un semblant de premier chapitre. J'espère qu'il vous plaira ^-^ J’attends avec impatience vos retours :D

PS : ça risque d'être long à lire

Semblant de chapitre 1 :

Je frissonne en sentant un vent froid s'engouffrer dans l’abribus. Aujourd’hui il pleut fort. Normal me direz-vous nous sommes au début de l’hiver. Mais alors il devrait y avoir de la neige non ? Mon bus arrive, blindé, comme d’habitude. Comme d’habitude, je suis la seule à monter à cet arrêt. Comme d’habitude je me faufile à travers les passagers pour trouver un espace respirable à l’arrière du bus. Je suis assez agile et maigre pour passer sans problème malgré mes 1m65 (d’accord pour une fille c’est très bien).

Le bus mit 30 minutes pour arriver au lycée. 7H50. Je suis à l’heure pour mon 1er cour de la matinée. Le plus chiant et celui où tout devrait se passer mal, après je serai tranquille. Pourquoi tout devrait se passer mal ? Car la prof ne m’aime pas, parce que je suis à coté d’Éric et il me déteste, parce qu’on a un devoir maison à rendre et que je l’ai foiré complètement, parce que je ne comprends rien à ce cours, car je m'ennuie tellement, parce que je suis au premier rang. Vous l’aurez compris j’ai Math. Après un tour au casier la sonnerie retentit, je n’ai pas envie d’aller en Math mais si je n’y vais pas, jamais je ne récupérerai mon portable.

C’est une catastrophe ! Cette journée qui aurait dû se passer tout à fait normalement à été un cauchemar !! Le cours de math s'est super mal passé, encore plus que d’habitude ! Éric m'a tellement énervée que j’ai fini par lui planter mon compas que j’utilisais pour faire des rosas sur mon cahier dans son bras. Ce qui n'est bien sûr pas passer inaperçu car il a poussé un cri (très féminin au passage) qui a alerté toute la classe, j’ai passé le reste du cours à attendre devant le bureau du directeur. Une fois dans son bureau Éric a joué sa victime et malgré toutes mes explications le directeur a jugé que "la situation ne justifiait pas mon acte". J'ai eu le droit de recopier 50 fois « je ne dois pas planter mon compas dans le bras de mes camarades". Et la cerise sur le gâteau : mes parents ont été prévenus et petits moutons comme ils sont ils n'écouteront pas mon avis et me puniront de je ne sais trop quelle manière qui aura raison de moi et m’énervera plus que cette journée. Et ma journée ne finit pas là ! Et non ! Ça serait trop simple ! Les punitions sont effectuées sur un bureau dans le hall à la vue de tous, pendant les pauses, vos amis peuvent venir vous aider si ça les amuse (ou plus par solidarité), mais moi je pouvais bien aller me faire voir ! "Mes amies" ne seraient jamais venues m'aider rien qu'un peu, elles tiennent trop à leurs images "de marque". Et avec tout ça j’ai pu dire adieu à ma petite vie anonyme dans ce lycée, les rumeurs vont vite et demain tout le monde saura que j’ai planté un compas dans le bras d’Éric. J’en ai déjà marre.

En traversant le lycée pour poser mes 500 phrases chez le CPE, beaucoup de personnes me regardent déjà de travers. La rumeur serait allée plus vite que je ne le pensais ? Sûrement. Je dépose les dizaines de copies, écrites recto/verso, sur le bureau du CPE.
"Tu as fait vite dis donc.
Je n'avais pas grand-chose à faire d’autre de ma journée"
Il acquiesce et me fait de partir. Je retraverse les couloirs pour me diriger vers la sortie, avec une petite appréhension. Devinez qui je croise à la sortie du lycée, mes « amies », elles discutent et rigolent de trucs futiles comme d’habitude, je n’ai jamais aimé leurs discussions et leurs pertes ne me fait ni chaud ni froid. Je passe à côté d’elles en regardant droit devant moi. Faites qu’elle ne me remarque pas. Raté ! Élise se tourne vers moi et me lance sur un ton moqueur : "alors c’était drôle de planter ton compas dans le bras d’Éric ? Je savais que t’étais une fille bizarre, j’aurais pas dû te laisser traîner avec nous".
Elles partirent dans un rire moqueur trop aigu pour que je puisse le supporter. Sans rien dire, je continue ma route en baissant la tête pour faire retomber ma mèche devant mes yeux. Quelle journée pourrie !

Mon bus est rempli de lycéens voulant rentrer au plus vite chez eux. Trop rempli pour moi, je décide de rentrer à pieds, ça va mettre du temps mais je préfère ça. Peut-être pourrais-je passer par le petit parc avec la fontaine, en été c’est un superbe endroit pour manger une glace. Décision prise, je vais passer par là-bas. En marchant je réfléchis à cette journée et ses conséquences. Il va falloir que je rattrape les cours de la journée, encore faut-il trouver quelqu'un qui voudrait bien me passer les cours de la journée. La menace de mes parents est inévitable, j’aurai le droit à une violente engueulade, la meilleure stratégie à adopter ? Ne rien dire et pencher la tête, tout en affirmant que je ne recommencerai plus jamais. Ensuite viendra la punition, sûrement une interdiction d’utiliser l’ordinateur sauf pour les devoirs ou un prolongement de l’interdiction de téléphone. 30 minutes plus tard, j’arrive au petit parc, en hiver il est assez triste à voir. Je reviendrai en été ce sera plus joli. Encore 30 petites minutes et je serai chez moi.

Je m'écroule sur mon lit les larmes aux bords des yeux et les poings serrés. Je n'ai jamais eu pire confrontation avec mes parents. Je ne me suis jamais bien entendue avec mes parents, je n’ai aucun souvenir de complicité avec eux, et pas de photo de famille où nous sommes tous présents. Mais ce soir c’était pire que tout. Non seulement mes parents m'ont joli engueulée, m'ont privée d’ordinateur (c’était prévu), ont confisqué pour plus longtemps mon téléphone mais ils m'ont non seulement interdit de sortir de ma chambre sauf obligation. Mais quelle horreur !  Et bien évidemment mon grand frère en a rajouté une couche ! Il a deux ans de plus que moi et je ne m’entends pas mieux avec lui qu'avec mes parents. Quelle horreur quand il est venu mettre son grain de sable et qu'il a rajouté un "Tu baisses toujours la tête et ne dis jamais rien quand on te parle" Qu’est-ce qu'il m'a énervée en disant ça ! Lui qui pourrait aller bosser, est chômeur et habite encore à la maison. Quand il est intervenu je me suis énervée, ce qui n'a pas plu à mes parents qui m'ont encore plus engueulée. Et pour finir mon petit frère de 8 ans m'a demandé, en pleine engueulade, si je tenais à un collier qu'il avait trouver dans ma chambre et qu'il avait casser. Bien évidemment que j'y tenais ! C’était mon copain qui me l'avait offert pour nos 1 an, il était en or et j'y tiens énormément. J'ai cru que j'allais le tuer ! Non seulement il est allé dans ma chambre mais en plus il avait cassé mon collier. Bien évidemment mes parents n'ont pas aimé que je lui crie dessus et m'ont envoyée directement dans ma chambre. De toutes façons, je ne tenais pas à rester plus longtemps avec eux. Même si je devais sauter un repas.

Sans ordi ni portable je ne peux pas appeler Lucas (mon copain) et je suis condamnée à la solitude dans le bazar de ma chambre. J'avais envie de pleurer, de disparaître, que cette journée n’ait jamais existée. En puisant dans les dernières forces qu'il me restait, je réussis à me mettre en pyjama, à me glisser dans mon grand lit et à m'endormir sans demander mon reste.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

On était tous en ligne, le dos bien droit et le regard fixé sur la personne devant nous, elle commence à parler avec une voie forte et sûre d’elle. Nous sommes tous attentifs à ce qu'elle dit.
“Je me présente, je suis le commandant Greg et je serai votre professeur jusqu'à votre nomination ! Vous visez sûrement tous le titre de croisé, mais sachez que même en étant prestigieux, le titre de croisé n’est pas le plus important.”
Il y avait un stress palpable dans nos rangs.
“Je vais maintenant appeler ceux qui ont été acceptés après les tests que vous avez effectués. À l'appel de votre nom, veuillez répondre et vous placer derrière moi. L'ordre se fera du meilleur au pire. Akame
- Présent !” Akame était un garçon aux cheveux bruns/roux mi-longs qui retombent devant ses yeux. Il avait un corps fluet mais on pouvait voir ses muscles sous ses habits.
“ Vincent !
- Présent”
Les noms continuèrent à défiler. Il y avait eu 14 appelés. Dans le rang il ne reste que moi. Je n’aurais pas été acceptée ?
“Et pour finir Estelle … Tout le monde tourna le regard vers moi.
- Présente …” J’avance d’un pas tremblant pour me mettre dans le rang. Les regards continuent à me suivre. En arrivant vers les autres je remarque que je suis la seule fille.
“15 participants pour 15 admis … Il n’y a pas eu beaucoup d’engouement cette année.
- Dites monsieur ! C’était le garçon aux cheveux rouges.
- Commandant ! pas monsieur !
- Commandant, c’est normal que la plus nulle soit quand même acceptée ?
- Il n’y a pas de commentaire à faire là-dessus. Suivez-moi !”
On le suit tous sans rien dire. Je marche quasiment tout derrière, sachant que j’ai été la dernière aux examens d’entrée, je n’avais pas envie de faire la belle.
"Votre formation se ferait sur 1 an puis 1 an de placement d’essai, à la fin de ces deux ans vous recevrez une affectation, faites de votre mieux. Le programme d’aujourd’hui va surtout être composé de la visite du "bastion" et de votre préparation à ce qui vous attend.
- "Ce qui nous attend" vous dites ça comme si ça allait être super dur !
- Ce sera dur, certains abandonnent en cours de route.
- Ce sera plus dur pour d’autres. Il me lance un regard fuyant et méprisant.
- Le maître de garde actuel était arrivé dernier aux examens d'entrée, et est actuellement l’un des soldats les plus respectés." On dirait qu'il avait lu dans ses pensés et pourtant il regarde droit devant lui le dos bien droit et les épaules en arrière, il est imposant.
Nous marchons encore un moment, tout le monde parle entre eux mais je suis tenue à l’écart, leurs yeux exprimaient du mépris pour la plupart d’entre eux.
"Nous sommes arrivés !"
Nous étions sur une colline balayée par le vent, et devant nous se dressait un rempart, derrière on pouvait apercevoir plusieurs bâtiments.
"C’est ici que vous passerez l'année à venir. Nous avons encore beaucoup à faire avant la tombée de la nuit, dépêchons-nous."

Le commandant Greg nous a fait visiter les bâtiments où nous avons accès pour le moment, c’est-à-dire le dortoir, les douches, la cantine, les cuisines, la salle d’armes, l'écurie et l'infirmerie. Nous nous sommes retrouvés devant un tableau, avec des tâches et nos noms.
“Bien, commença le commandant. Pour la première semaine, vous allez pouvoir choisir quelle tâche vous allez faire. Toutes vous seront utiles pour survivre en milieu hostile. Et vous allez toutes les tester. Chacune s’effectue à des moments différents de la journée.”

Sur le tableau les tâches suivantes étaient indiquées avec des emplacements pour mettre les plaquettes avec nos noms : cuisine avec 4 emplacements, soin avec 2 emplacements, lessive avec 3 emplacements, guet avec 2 emplacements, écurie avec 3 noms et en dernier avec un seul emplacement : arme. Cet emplacement me donnait très envie de placer mon nom à l'intérieur. Dans le groupe s’engageait des négociations pour savoir qui irait où. J'entendais une voix qui disait que c'étaient, pour la plupart des tâches de filles. Le commandant nous regardait au coin du tableau. Mon regard croisa le sien et il me fit un signe de tête vers le tableau, il avait vu que je savais où je voulais me mettre et m'encourageait à y aller. Je pris mon courage à deux mains et traversa le groupe en direction du tableau. Tout le monde s'arrêta de parler et me regarda saisir mon nom et le placer sous la tâche “arme”.
“Tu aurais dû opter pour la cuisine, ça te va bien. Cria le garçon aux cheveux rouges.
-Tu veux mourir intoxiqué ? Lui rétorquais-je avec un petit sourire au coin de la bouche.
ça t'aurais permis de vérifier que personne n’essaye de t’empoisonner.”
Sur ces mots il s’approcha du tableau et mit son nom en-dessous de la tâche “guet”. Ces paroles m'avait glacée le sang et je ne trouvais pas quoi répondre. Les autres ricanaient et commençaient à s’approcher du tableau (sûrement pour mettre leurs noms) mais je pris peur et me baissa pour me faufiler à travers leurs jambes. Quand j'eus traversé le groupe, je me retourna et vis que tout le monde s'en foutait de moi et mettait son nom aux emplacements vides. Le colonel me regardait avec un regard paisible, presque rassuré, il était sûr de lui et confiant. En voyant qu'il me regardait je détournai les yeux et attendis que ça soit terminé. Le garçon aux cheveux rouges était allé s'appuyer contre un mur et regardait les autres avec un petit sourire aux lèvres, son regard était indéchiffrable.
“Vous commencerez vos tâches demain. Ce soir nous allons vous expliquer les règles. Le commandant regarda ce qui ressemblait à une montre. Mais d'abord il est l’heure de manger. Pour ce soir vous avez une table pour vous 15. Plus tard dans votre entraînement vous pourrez manger avec les plus vieux.”
Le groupe était super content d'aller manger mais moi je m'inquiétais. Comment allait se passer le repas à leur table ? Aucune idée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Et voilà pour le premier chapitre ! (les noms ne sont pas encore définitifs)

Relu par Nareshi
Minoée
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1146
Date d'inscription : 19/06/2015
Localisation : sur ma papatte chat :3

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Nepta le Lun 06 Juin 2016, 16:12
Attention tout ce que je veux dire est a prendre avec des pincette et ne reflète qu'un avis personnel

déjà +1 pour partager ton histoire, c'est pas forcement facile de poster une histoire qu'on a faite (même si t'as été forcé de la faire)

ensuite mon avis, je trouve la "première" histoire un peu triste T_T, alors que ce n'est que le début je sais pas ce que va donné la suite du coup : s (si tu veux partir sur une histoire triste, ça va être dur de rendre ça encore plus triste)

la deuxième est ... euh la deuxième, y'a deux histoire ? sans doute que c'est deux histoire différentes qui finirons par se rejoindre (voyage dans le temps, univers parallèle, rêve de l'un ?) j’attends la suite pour savoir '-' mais la c'est un peu confus parce que c'est encore que le "Semblant de chapitre 1" (et du coup, c'est pas encore long à lire : p)

y'a aussi deux~trois détails que j'ai remarqué:

"Éric m’as tellement énervé que j’ai fini par lui planter mon compas" -> énervé comment? difficile d'avoir de l'empathie pour l'héroïne(?) si elle s’énerve pour un rien, même si la raison est pas importante pour l'histoire quelque chose comme "Encore une fois Éric fait son imbécile à côté de moi, je ne peux plus supporter ça, il m’énerve trop j'ai fini par lui planter mon compas", pas besoin d'être super précis parce que ça a l'air d'être un perso secondaire (encore que, il a un nom) mais je pense qu'un peu plus de détail serait mieux (surtout que ça peut être un moyen de montrer qu'il déteste l'héroïne)

"C’était mon copain qui me l’avait offert pour nos 1 ans" -> bon je suis le dernier a demander pour comprendre les relation donc prend encore moins compte de cet avis >< mais c'est étrange d'insérer quelque chose "d'heureux" alors que tu est en train d'énumérer plein de truc qui va mal dans la vie de l’héroïne, surtout qu'a ce moment y'a pas encore de nom au copain donc il a pas l'air important si tu veux rester sur des choses négatif met plutôt quelque chose comme "c'était un souvenir de ma meilleure amie en primaire que je n'ai plus vu à la suite d'un déménagement"

sur la deuxième histoire, j'ai moins de chose a dire parce que j'ai un peu moins accroché :s
"le titre de croisé" -> si tu parle bien des croisés, les chevalier religieux, va falloir que tu mette plus de fanatisme dans les paroles : s, aussi peut-être parce qu'on sort d'une histoire dans le présent, pour aider a situé, essaye de rajouter dans les descriptions des petit élément qui permettent de resituer la scène, parce que ça pourrait très bien être des croisés des temps moderne et du coup je me suis totalement planté en pensant que c'était deux histoire différentes et de pensé que la première se trouve dans un monde qui nous ressemble (en fait, si on prend la deuxième histoire comme étant le présent, ça pourrait être une histoire d'un monde où les croisé existe encore (donc y'a des guerres de religions ?)

voila, j'espère que ça fait pas trop pavé et critique de couloir : s après tu est seule auteur et tu devrais faire comme tu le sens, et si tu trouve que je dis de la merde t'as tout a fait le droit de ne pas prendre en compte ce que je dis (parce que je dois sans doute dire n'importe quoi ><)
Nepta
avatar

Poussin
Sexe : Masculin
Messages : 58
Date d'inscription : 21/02/2016

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Minoée le Lun 06 Juin 2016, 16:44
La première partie à volontairement été écrite triste. c'est même le "but" de cette première partie. Mais elle n'ai pas destiner à être éternellement triste.
Et si tu ai un peu confus dans la deuxième partie bah ... C'est complètement normale. (je spoile le paragraphe suivant) si tu débarquait dans un monde totalement étranger toi aussi tu serai perdu et ce serai confus dans ta tête. non ?

Pour le point avec Éric tu n'as pas tord, je vais modifié ça de suite. (sauf si je nous laisse ne pas avoir d'empathie pour l’héroïne rien que pour qu'on la déteste comme la moitié des gens de cette histoire).

Pour la suite de l'histoire il est "essentiel" que ça soit celle que son copain lui ai offert. (c'est pour une symbolique de merde je sais). Pourquoi pas une vieille amie ? Et bien parce que le personnage dans sa nature ne s'encombre pas de vieux truc inutile comme le souvenir d'une personne qu'elle ne reverra jamais. (généralement).

Pour le titre croisé je n'y avait pas penser de ce point de vue. J'ai écris comme ca me venais alors j'ai écris ca. Mais peut etre changer le titre pour moins porter à confusion.

En tout cas merci pour ton commentaire ^-^
Minoée
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1146
Date d'inscription : 19/06/2015
Localisation : sur ma papatte chat :3

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Medhi le Jeu 09 Juin 2016, 17:00
Réputation du message : 100% (1 vote)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Éric m’as tellement énervé que j’ai fini par lui planter mon compas que j’utilisais pour faire des rosas sur mon cahier dans son bras

Digne de toi ma filleule Bravo et encore tu l'as pas tué '-'

Je dois bien avouer que c'est une histoire qui commence un peu sur les chapeaux de roue '-' tout se passe mal dès la première journée, mais ça reflète bien le proverbe "quand ça va mal, ça va mal" et que parfois on ferait mieux de rester coucher '-'.

Pour l'histoire des militaires, j'ai l'impression de replonger dans l'armée de l'époque, les femmes y étaient réellement mal vue car on disait que l'armée était un truc de mec '-' c'est depuis pas énormément de temps que les femmes ont réellement leur place dans un groupuscule armé '-'


Enfin très chouette histoire filleule, j'ai hâte de lire la suite, je t'ai mis un +1 largement mérité ~~

_______________________________







Euffy ♥:
 



Admin sign:
 
Medhi
avatar

Maître des quêtes
Sexe : Masculin
Messages : 5712
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar sumimasen le Sam 11 Juin 2016, 22:56
Première remarque : c'est très très mal écrit, je pense que tu devrais le faire relire par quelqu'un ou alors simplement te relire pour éviter ça (je sais que ça a repoussé beaucoup de gens à te lire mais je ne citerais personne).
Le "d’acord pour une fille c’est très bien" ça s'adresse à moi? XD
Le "Normale me direz vous nous sommes au début de l’hiver" est très étrange aussi, demander un feedback du lecteur alors qu'il n'a pas l'information ça ne se fait pas XD
Je trouve que l'histoire en général manque de détails aussi avec des informations qui fluctuent elle doit recopier 50 ou 500 fois?
Et j'aimerais bien voir plus de symbolique dans les événements, c'est un peu terne sinon. Le collier brisé signifie bien la future fin de la relation ? Ou c'est censé être autre chose?
Par contre dans la 2e histoire "l'impression de replonger dans l'armée de l'époque" je dirais que ce genre d'idée n'émerge pas spontanément surtout si le responsable est contre, par contre une fois que l'idée est partie plus rien n'arrête l'extrémisme dans ce genre de groupe si le responsable n'est pas plus ferme, il n'y a pas de "elle a gagné tout mon respect".
sumimasen
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 191
Date d'inscription : 15/05/2015

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Akino le Jeu 16 Juin 2016, 00:22
Bien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. D'abord je te donne un +1 parce qu'il n'est jamais facile d'écire. Courage!!!



Quelques modestes remarques:



Summi a dèjà relevé un fait sur lequel je voudrais bien revenir. Juste te conseiller de te faire lire avant de poster de si longs messages. C'est très important, surtout que tu comptes faire plusieurs chapitres (Enfin, j'espère). Il y a d'abord l'orthographe (Des fautes? nous en faisons tous, t'inquiète. Relis toi et fais toi lire Mino-chan) puis le style d'écrit que tu te donnes, la construction des phrases. Fais toi lire et reprends chaque fois sans t'en lasser, tu seras satisfaite!!! ;-)

Puis, Ben ben, moi je ne trouve pas du tout la première histoire triste. J'aime bien quand c'est triste moi! Bien sûr que ça peut être plus triste Nepta :-).
Le quotidien d'une lycéenne un peu têtue? Hâte de voir la suite.
Enfin, je trouve la seconde histoire mieux faite (Bon je le dis comme ça) même si pour la suite je choisirais la première histoire.

Mais quand j'y pense, rien ne stipule que ce sont deux histoires différentes. Hummmm!!!
Akino
avatar

Poussin
Sexe : Masculin
Messages : 363
Date d'inscription : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Minoée le Jeu 16 Juin 2016, 12:14
Merci pour vos commentaire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ^-^

C'est vrai que je devrai me relire ou me faire relire, mais généralement j'ai la flemme car je connais l'histoire et ce que j'ai écrit ._. et puis sur écran je trouve ça moins agréable que sur papier. Promis pour le prochain passage je me relis ! :D

Pour la constructions des phrase j'écris ça comme ça me vient ._. je devrais faire plus attention qu'en j'écrit ou reformuler après '-'

XD tu es bizarre akino à préférer les histoires triste XD mais c'est vrai que rien ne stipule que c'est deux histoire différente :P

Contente que tu veuille lire la suite ^-^
Minoée
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1146
Date d'inscription : 19/06/2015
Localisation : sur ma papatte chat :3

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Nareshi le Mer 22 Juin 2016, 11:21
Bon alors je viens donner mon petit avis ici. :3

Mes prédécesseurs l'ont dit avant moi mais je vais le redire : ton style d'écriture pose quelques problèmes. Parfois il y a trop de répétitions ou alors c'est que tu utilises les mauvais termes pour décrire ton personnage ou la situation dans laquelle il se retrouve..
Citation :
Je suis assez agile et maigre
Ici le "maigre" ça fait un peu bizarre.. Au lieu de cet adjectif, si tu avais mis "mince" déjà ça passerait mieux. (bon après je dis peut-être n'importe quoi hein >.<)
Citation :
Il acquiesce et me fait de partir.
Après bah je rejoins l'avis de Sumi et Akino : vaut mieux que tu te relises parce que là il manquerait pas le mot 'signe' ? xD
Citation :
Nous marchons encore un moment, tout le monde parle entre eux mais je suis tenue à l’écart, leurs yeux exprimaient du mépris pour la plupart d'entre eux.
Je trouve qu'il n'est pas nécessaire de répéter "entre eux" deux fois dans la même phrase, ça fait un peu lourd. :/
Enfin voilà j'espère que je n'ai pas été trop dure mais c'est ce qui m'a le plus sauté aux yeux.

Pour la première histoire, comme Akino, je ne la trouve pas triste du tout à vrai dire.. Je n'arrive pas à m'attacher à ton personnage, j'arrive pas à être compatissante sur sa situation.. Puis je ne trouve pas le sujet très intéressant, contrairement à ton autre histoire. On verra bien ce que ça donnera avec la suite.
En ce qui concerne la deuxième, eh bien je la préfère à la première ! Cela dit, j'aime toujours pas la fille que tu as imaginée. XD Je ne sais pas trop pourquoi.. les personnages qui se lamentent ce doit pas être trop mon truc.

Ce que je dis c'est mon ressenti donc ne prends pas tout au sérieux et désolée d'avance si tu penses que j'ai été trop directe ! ^^'

_______________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


...:
 



À l’amour, la gloire, l’argent, la loyauté, la justice, je préfère la vérité.

--

L'invention du langage est le plus bel aveu de notre incapacité à nous comprendre...
Nareshi
avatar

Hirondelle Modérateur
Sexe : Féminin
Messages : 1022
Date d'inscription : 26/10/2014

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 Mino's hitory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Made in NS :: Créas littéraires