Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Staff (pas à jour, cf. quêtes)
    1. MedhiMedhi est responsable du staff du forum et surtout un câlineur de l'extrême
    1. AelanneAelanne C'est comme une humaine barbare level 50 avec une grosse masse. Si tu la fais chier elle te l'écrase sur la tête, si tu ne respectes pas les règles ou les membreselle te l'écrase sur la tête et si tu oublies ton quiz elle te coupe les c****. Grumph
    1. ElowElow s'occupe de la correction des sujets de la partie "Jeux vidéo", et est publiciste à ses heures perdues. Elle chasse les fautes et attrape les partenaires en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Nyaaa" ~
    2. AnathemaAnathema s'occupe de la correction dans les sections Events et Musique quand elle n'est pas en train de dormir dans un coin. Et puis des fois, elle embête les gens.
    1. EuffyEuffy Est la commandante en chef du compte Twitter. Sa mission est de poster toutes les actus et de conquérir la twittosphère! Pour vous servir ~
    1. ElowElowS'occupe de la correction des sujets de la partie "Jeux divers", et est publiciste à ses heures perdues. Elle chasse les fautes et attrape les partenaires en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Nyaaa" ~
    1. NyoNyo Jeux et Event seront organisés par votre magnifique animatrice, la jolie Nyo est là pour faire passer des moments conviviaux.
Evénements en cours
Nos partenaires
Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» Quizz Screenshot 2
Aujourd'hui à 12:51 par Elow

» Blagues et devinettes
Aujourd'hui à 12:49 par Elow

» Goodies et bonnes adresses
Aujourd'hui à 12:48 par Elow

» La première sera la dernière
Aujourd'hui à 12:46 par Elow

» Le noeud papillon Barbecue !!
Aujourd'hui à 12:45 par Elow

» Le monde de Sophie - Jostein Gaarder
Aujourd'hui à 02:49 par Nareshi

» Nekojima, les îles aux chats
Ven 28 Avr 2017, 20:34 par Euffy

» 2 verités un mensonge !
Mer 26 Avr 2017, 20:14 par Hansha

» La déprime de fin d'anime (et des fins d’œuvres générales)
Mar 25 Avr 2017, 16:41 par Traziiex

» Réservations de fiches (animes, mangas, films d'animation)
Lun 24 Avr 2017, 08:50 par Tsumiki

» Seven
Dim 23 Avr 2017, 18:31 par Nareshi

» Débat autour du manga
Dim 23 Avr 2017, 11:55 par erenyu

» Divine qui c'est
Ven 21 Avr 2017, 19:47 par Amuro

» Survivor Manga
Lun 17 Avr 2017, 11:39 par Mlleification

» Cherche le symbole 2
Dim 16 Avr 2017, 22:55 par Hansha

Nareshi7 Messages - 24%
 
Hansha6 Messages - 21%
 
Nyo4 Messages - 14%
 
Elow4 Messages - 14%
 
Tsumiki3 Messages - 10%
 
Euffy3 Messages - 10%
 
Amuro1 Message - 3%
 
Traziiex1 Message - 3%
 
Elow56 Messages - 29%
 
Hansha26 Messages - 14%
 
Amuro23 Messages - 12%
 
Euffy22 Messages - 12%
 
Nareshi20 Messages - 11%
 
Ratchetco20 Messages - 11%
 
Tsumiki9 Messages - 5%
 
Fairth8 Messages - 4%
 
Nyo4 Messages - 2%
 
Noyle2 Messages - 1%
 

 [Société] Irezumi, le Tatouage Japonais
Messagepar Euffy le Sam 11 Mar 2017, 23:33
Réputation du message : 100% (1 vote)


 
 


L’irezumi,( 入れ墨) qui signifie littéralement tatoo est un style de tatouage japonais qui recouvre une majeure partie du corps pouvant aller du cou jusqu’au milieu des cuisses. Symbole d’opposition, de crime ou de courage. Interdit, puis approuvé et controversé l’irezumi est passé par bien des étapes mais a su perdurer.




Les premières traces de tatouage sur l’archipel nippone remonteraient au 4 eme siècle. A cette époque les Aïnous, peuple qui habitait le nord de l’ile  l’utilisaient à des fins esthétiques mais aussi comme identitaire.  Les femmes se faisaient tatouer le dessus des lèvres, (qui rendait comme une moustache en fait o.o Mais bon ils devaient trouver ca beau), et les hommes comme signe d’appartenance à un clan.  Cependant le tatouage Aïnou n’est aucunement l’ancêtre de l’irezumi.


Tatouage Ainou

A partir du 6eme siècle au Japon, le tatouage commença à prendre une connotation négative. Déjà à cause du bouddhisme, mais surtout par le fait que les autorités l’utilisaient certaines fois pour marquer les criminels en leurs tatouant le bras ou le front. C’est le début du tatouage infamant. (Irezumi no kei)


Tatouage infamant
 


Ère Edo, quand tout commence a changer


Vers le milieu de l’ère Edo tout a commencé à s’accélérer. A cause de l’augmentation du nombre de criminalité dans les grandes villes, les autorités se sont mises à généraliser la pratique du tatouage de criminels en fonction de leurs crimes et afin de les identifier, en espérant endiguer ainsi la criminalité. (Pour info, ce type de châtiment ne sera abolit qu’en 1870).En même temps il existait un autre type de tatouage, celui dit noble et réservé aux héros mais tout ceci était très codifié. Les populations continuaient de voir le tatouage en général comme d’un mauvais œil à cause de son utilisation car indiquait que la personne avait commis un délit.
 Vers cette même période le tatouage à usage décoratif et non plus uniquement criminel apparut. Plusieurs choses expliquent ça. On peut compter les anciens criminels, qui une fois libres ne désiraient pas que leurs tatouages les identifient comme malfaiteurs et faisaient refaire un autre tatouage décoratif au-dessus de l’ancienne marque. Cependant l’essor du tatouage et de l’irezumi est venu d’autre part. C’est un roman Chinois, le Suikoden (Eh ouai chinois) qui a connu une grande notoriété au Japon qui en est la cause direct !

Comment vous aller me dire. Patience jeune padawan ! Alors alors, il se trouve que ce roman raconte l’histoire de 108 bandits (je ne vais pas vous les citer hein, c’est que ça va être long) qui ont le courage et la bravoure de se révolter contre la corruption du gouvernement ainsi que de la cour de l’empereur. Et ce qui nous intéresse ici : Beaucoup d’entre eux avaient des tatouages de tigres, dragons et autre créatures mythiques qui se rependaient sur une majeur partie du corps  ! Les classes populaires, frustrés alors par le pouvoir shogunal en place, bref ils les kiffent pas trop, l’utilisent alors comme un moyen d’exprimer leur mécontentement !  Les gens se rendaient chez les artistes qui avaient fait les illustrations du roman (sur bois !) et leurs demandaient de reproduire cela sur leur corps. Les mêmes outils que ceux utilisés pour imprimer sur bois étaient utilisés pour faire les tatouages sur la chaire. 
C’est d’ailleurs aussi la même encre, l’encre dite noir Nara , qui une fois sous la peau rend cette couleur typique bleu/vert ! C’est à ce moment que ce tatouage commença à être une définition de l’opposition et le machisme des basses classes.
En parallèle d’autres personnes portaient aussi des tatouages mais il s’agissait de porte bonheur pour les personnes qui pratiquaient un métier dangereux ou de prostituées dont ils augmentaient l’attrait.




Personnages du roman Suikoden , le corps recouvert de tatouages
     


Japonais tatoué
 
 
A l’ère Meiji le tatouage fut interdit mais continua à se pratiquer secrètement, et beaucoup d’étrangers qui débarquaient au Japon étaient fascinés par cette pratique hors la loi et la technique continua à perdurer.
En 1945 , au lendemain de la guerre mondial, le tatouage fut légalisé mais il continua à avoir réputation et garda une connotation a ceux qui n’avaient pas cessés de le pratiquer durant sa période de proscription, les Yakuzas .


Beaucoup de japonais associent irezumi et tatouage en général aux yakuzas. Mais pourquoi ? That is the question !
Eh bien les Yakuza seraient en quelque sorte les descendants des Bakutos , des parias, joueurs itinérants professionnelles qui avait l’habitude de se tatouer un cercle autour du bras pour chaque crimes commis. Beaucoup se faisait tatouer des Irezumi d’ailleurs. Se regroupant en clan au fils du temps, ils ont fini par se joindre au Tekiya, des colporteurs et formèrent une nouvelle organisation criminelle.
En plus d’être un héritage, le tatouage a aussi une autre signification. C’est une marque de fidélité au clan et de courage car il est impossible de revenir en arrière. Par contre il ne faut pas croire que les yakuzas courent se faire tatouer, certains au contraire évitent cela justement pour ne pas se faire remarquer.


Clan de yakuzas tatoués


Un Irezumi c’est long, cher et douloureux. La technique et presque toujours la même que depuis des siècles, certains tatoueurs utilisent un dérmographe mais la plupart continuent à pratiquer et enseigner dans la tradition. Comme outil, le tatoueur utilise une tige en acier inoxydable car stérilisable (anciennement en bamboo mais ce n’était pas très hygiénique) au bout de laquelle sont insérées de multiples aiguilles. Le nombre et la taille des aiguilles diffèrent selon la taille du modèle à réaliser.  Il peut en être utilisé de 5-6 à 35-36. Les pigments sont importés mais le tatoueur fabrique certaines encres lui mêmes.  Il le reste plus qu’à vous faire piquer avec ces aiguilles et je peux vous dire que ça fait vraiment mal.


Vidéo de tatouage traditionnel

 
Les motifs eux sont restés les même aujourd’hui. Ils sont généralement inspirés des estampes japonaises ou de la mythologie. Les dragons symbolisent la richesse, la carpe Koi est souvent représentée nageant contre-courant comme symbole de force et de courage. La fleur de cerisier, elle, symbolise la brièveté de la vie du fait qu’elle meurt trois jours après son éclosion. Comme dieux, on retrouve souvent Fudo le gardien de l’enfer entouré de flammes. Force du bien, il symbolise la morale. 


Les maîtres tatoueurs exercent toujours, mais c’est quand même un peu dur de les trouver, bien que récemment ils soient devenus plus accessibles. En effet on ne cherche pas un Horishi (tatoueur) comme on cherche l’adresse d’un coiffeur. En général le bouche à oreille joue son rôle. Une fois qu’on a ENFIN obtenu son rendez-vous on parle du motif. Au départ sera tatoué le contour (certaines utilisent le dermographe uniquement pour cette étape) Et la colorisation se fait des que le client peut passer. Une fois fini l’artiste signe son œuvre, en général sous le bras ou sur la cuisse.
L’apprentissage peut prendre 3, 5 ans et plus. C’est principalement les maîtres qui déterminent si l’élève est assez bon. Un Horishi peut prendre plusieurs élèves, qui soit vivent chez lui, soit viennent 2 à 3 fois par semaines. Au début l’élève est surtout chargé du nettoyage de la maison ou du studio ou sont fait les tatouages. Apres ils apprennent l’étiquette, la façon de stériliser le matériel et la fabrication d’encres. Tout est subjectif, certains laissent leurs élèves commencer à faire des essayes, principalement sur eux même après 6 mois, d’autres ne les laissent pas tenir une aiguille avant plusieurs années. Une fois l’apprentissage fini, la tradition veut que le maître rebaptise son élève avec un nom qui contient le son Hori (gravure en japonais) et une syllabe du nom du maître ou un mot significatif. Il arrive qu’un élève reçoive le nom de son maître comme une succession. Par exemple on peut citer Kiroyoshi III .
De nos jours encore le tatouage et l’Irezumi principalement sont mal vues au Japon. Même si les choses changent doucement beaucoup voient cet art d’un mauvais œil. Preuve de cela, des établissements tel que les onsens , bains publiques ou salles de sport interdisent l’accès à des personnes tatoués. La meilleur solution reste de le cacher sous un bandeau ou bandage, mais lorsqu’il s’agit d’ Irezumi c’est bien plus compliqué x)
 En bref pour un Irezumi, il faut bien 3 à 5 ans de travail le tout pour environ 30 000 euros. 






Sources : Iciici et ici
  


_______________________________

Spoiler:
 
                           
Euffy
avatar

V.4 Net Manager
Sexe : Féminin
Messages : 1911
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : la tête dans le frigo ~

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Medhi le Dim 12 Mar 2017, 16:03
Jolie fiche mon bigoudi +1 largement mérité ~~

J'ai jamais été un grand fan de tatouage etc, donc ce n'est pas mon trip, mais je dois avouer qu'il y en a des beaux dans ta fiche :)

_______________________________







Euffy ♥:
 



Admin sign:
 
Medhi
avatar

V.4 Administrateur
Sexe : Masculin
Messages : 5499
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas   En ligne
Messagepar Fairth le Ven 24 Mar 2017, 17:42
je suis pas spécialement fan de tatouages non plus, (mon corps est trop précieux traitre ), mais c'est une jolie fiche et en plus elle est hyper complete !

Les images que tu as mis, elles viennent du festival des tatoués au japon, non ? :0 J'étais tombée dessus une fois, mais j'ai plus les détails en tête...

En tout cas, ton dossier tombe pile au moment où il y a la semaine du tatouage etc... c'était fait exprès, je suppose ? :)
Fairth
avatar

Expérimenté
Sexe : Masculin
Messages : 2606
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : ♔Sur terre♔

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Euffy le Ven 24 Mar 2017, 21:40
Merci Fairth ^^ Franchement je n'en sais rien , je l'ai ai surtout choisie sur Google ou les sites sources .

Nop , Je ne savais pas que c’était la semaine du tatouage >_< J'avais commencé cette fiche car a la base j'aime les tatouages et l’évent m'a poussé a la ressortir et la finir x)

_______________________________

Spoiler:
 
                           
Euffy
avatar

V.4 Net Manager
Sexe : Féminin
Messages : 1911
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : la tête dans le frigo ~

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Fairth le Sam 25 Mar 2017, 00:29
Oh ben c'est une bonne coïncidence mdr
Fairth
avatar

Expérimenté
Sexe : Masculin
Messages : 2606
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : ♔Sur terre♔

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 [Société] Irezumi, le Tatouage Japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Fiches Asiatiques :: Culture nippone