Votez
Membres
Sujets
Messages
Welcome
Sujets Récents
Discord
Membres en ligne
Miku Addict
Evénements en cours
Nos partenaires











Posteurs de la semaine
Posteurs du mois
Crédits : Design réalisé par Yukki et codé par Fredou. Sous © Copyright France. Lien vers les crédits complets.
» [CORRECTEUR] Les jeux vidéo ça me connaît !
Aujourd'hui à 07:56 par Nareshi

» Devinez l'OST~
Hier à 21:00 par Meushi

» [PUBLICISTE] Quoi de neuf ?
Hier à 15:31 par Elow

» [PUBLICISTE] C'est la fin... |Terminée|
Hier à 14:01 par Elow

» Partenariat avec "Grayling Emblem"
Hier à 13:49 par Elow

» Partenariat avec "Persona RPG"
Hier à 13:48 par Elow

» Partenariat avec "Felix Felicis 1942"
Hier à 13:47 par Elow

» Partenariat avec "Happy Pills"
Hier à 13:47 par Elow

» Partenariat avec "Maîtres ou Hybrides"
Hier à 13:44 par Elow

» [CORRECTEUR] Les fautes ? Je les mange ! |En cours|
Hier à 12:39 par Elow

» Partenariat avec "Doll Café"
Hier à 12:26 par Elow

» [PUBLICISTE] Tu me tapes dans l'oeil !
Hier à 12:24 par Elow

» Partenariat avec "Dear Hybride"
Hier à 12:05 par Elow

» Re: Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu
Sam 21 Oct 2017, 16:14 par Elow

» Partenariat avec "Sweet'Art"
Sam 21 Oct 2017, 15:44 par Elow

Nareshi1 Message - 100%
 
Elow79 Messages - 60%
 
Nussi13 Messages - 10%
 
Ryuk10 Messages - 8%
 
Euffy6 Messages - 5%
 
Hansha6 Messages - 5%
 
Meushi5 Messages - 4%
 
Nareshi4 Messages - 3%
 
Berseker4 Messages - 3%
 
Tsumiki3 Messages - 2%
 
Stella Vermillion1 Message - 1%
 

 A vos rimes !
Messagepar Invité le Ven 10 Juin 2011, 21:04
Bonjour, bonsoir à tous ! =D

Je viens vous poster 3 de mes "meilleures chansons". Enfin, ce ne sont que des textes dont je suis plutôt fière. J'ai, en tout, créé 11 chansons, et une en cours. Mais il y en a certaines que je n'aime pas.

Voilà la première chanson, qu'un ami m'a demandé de lui écrire. Sujet ? Elle montre notre passion commune pour la musique.


Couplet 1 :

Je veux laisser ma mine,
Glisser sur le papier.
Je veux entendre des rimes,
Les laisser m'envouter.
Que le rythme m'entraîne,
Dans ses bras invisibles.
Que la folie me traîne,
Tel une force invincible.
La douceur de chaque note,
Fait frissonner les corps.
C'est cette grande bulle d'azote,
Que j'admire, qui m'endort.


Refrain :

Nous ne pensons à rien, les esprit sont en paix,
Les chansons se suivent, il n'y a plus aucun arrêt.
Les sentiments se dévoilent, et les rires voyagent,
Les pensées sont posées, et toutes les têtes sont sages.


Couplet 2 :

Que ce règne m'emporte,
Que la tristesse soit belle.
Je n'veux pas qu'on m'escorte,
Je n'veux ni guerre, ni querelles.
On voit la nuit tomber,
Le soleil garde le silence.
On sent toutes les âmes vibrer,
Le son fou te met en transe.
La colère des amplis,
La tendresse de ces slows.
Le grondement des batteries,
La caresse du piano.

Refrain
:

Puis nos esprits se retournent tous vers la même chose,
Et les chansons s'arrêtent, reprennent, en vers, en prose.
Les amours se découvrent, se retrouvent dans la foule,
La nuit passe vite, le rythme aussi, tout se déroule.


Couplet 3 :

Nos tympans se percent,
Les bras sont enlacés,
La musique nous agresse,
L'ambiance a commencé.
La goutte des aigus,
La flamme des graves,
Le torrent des débuts,
L'incendie des enclaves.
Que la musique nous prenne,
Que les sons hypnotisent,
Que la Pop nous étrenne,
Que le Rock alcoolise.


Refrain :

Nous ne pensons à rien, les esprit sont en paix,
Les chansons se suivent, il n'y a plus aucun arrêt.
Les sentiments se dévoilent, et les rires voyagent,
Les pensées sont posées, et toutes les têtes sont sages.


Couplet 4 :

On voit, les phrases se dessinent,
Doucement sur la feuille.
Écoute, les octaves s'affirment,
Tendrement sur les seuils.
Les sopranos se mélangent,
Aux ténors et altos.
Ce ne sont que des voix d'anges,
Retentant des assauts.
Les clés de sol surfeuses,
Sur la mer de partitions.
Les voix sourdes des chanteuses,
L'emportent sur nos ambitions.


Refrain :

Puis nos esprits se retournent tous vers la même chose,
Et les chansons s'arrêtent, reprennent, en vers, en prose.
Les amours se découvrent, se retrouvent dans la foule,
La nuit passe vite, le rythme aussi, tout se déroule.


Couplet 5 :

Les danses s'enchaînent,
Comme une tornade effrayée.
Une Valse qui traîne,
Un Boogie déchaîné.
Puis le tempo ralenti,
Pour devenir acide.
C'est un Rock entre amis,
Et une belle Salsa fluide.
Le torrent reprogresse,
Les étincelles remontent.
Le Hip-hop se presse,
Et la Dance l'affronte.


Refrain :

Nous ne pensons à rien, les esprit sont en paix,
Les chansons se suivent, il n'y a plus aucun arrêt.
Les sentiments se dévoilent, et les rires voyagent,
Les pensées sont posées, et toutes les têtes sont sages.

Puis nos esprits se retournent tous vers la même chose,
Et les chansons s'arrêtent, reprennent, en vers, en prose.
Les amours se découvrent, se retrouvent dans la foule,
La nuit passe vite, le rythme aussi, tout se déroule.





Voici la 2 ème chanson : Elle parle de mes nombreux cauchemars, sanglants et assez flippants... o_o Il n'y a pas de refrain.


Les monstres qui sont sous ton lit,
Ou dans ton armoire, les squelettes qui rient,
Toutes ces choses quand on est petit,
Se transforment en questions infinies.
Et le noir qui t'a prit, te prend,
La Nuit qui t'appelle et t'entend,
La Mort, ce n'est que toi qu'elle attend,
Le cercueil du Vampire qui montre ses dents.
Je me tue un peu plus chaque jour,
Elle me dévore, relâche, reste aux alentours,
Dès qu'il y a rechute, elle accourt,
Pour me donner ce qu'elle appelle "Amour".


Et quand la pluie devient torrent,
Quand les courants d'air sont ouragans,
Que les éclairs deviennent plus lents,
Que le noir est tentant,
Tu te crispes sous les coups,
Hurles à cause de l'infernale roue,
La douleur intense te met à bout,
Le courage, la force ne sont plus des atouts.


Les nœuds te rongent plus chaque nuit,
Tes doigts qui finissent dans l'ombre de l'oubli,
Tu te réveilles, encore un ? c'est normal,
Ils te hantent pour certains, pour d'autres, même pas mal,
Les crises doublent sous la pression des derniers jours,
Ils deviennent une plume, un poids, de l'acier, toujours plus lourds,
Les églises sonnent, la fin est-elle proche ?
Une espérance, un espoir, une prière, ce sera dans la poche,
Et la lumière se lève encore une fois, enfin,
Plutôt laisser place à la vie, au matin,
Je me revois encore, le couteau sur le poignet,
Sans larme, sans pitié, sans pensée, sans regret.


Et quand l'orage devient brûlant,
Quand le blizzard est désarmant,
Que les lumières s'enfuient, pleuvant,
Que le sombre devient collant,
Tu te refermes encore devant les gens,
Hurles à cause des cadavres pleins de sang,
La douleur, les sommeils deviennent ardents,
Le courage, la force ne s'obtiennent grâce à l'argent.


Les corps sanglants, les os cassant, la tête faiblissant,
Ces longs cauchemars qui m'attire comme un aimant,
Un cannibale, une psychopathe, un meurtrier,
Couteau pointu, hache enfoncée, dent aiguisées,
Griffures, blessures, ampleur, des heures, et corps à corps,
Brûlures, cassures, les pleurs, je meurs, puis je m'rendors,
Accusations, mettre la pression, juste une action,
Une seule raison, dans les buissons, toute cette fiction,
Le réveil est si dur, oublier la torture,
J'attends dans cette voiture, les temps les plus durs,
A mes yeux, rien ne change, ne s'dérange, ne s'échange,
Et mes pensées ne sont plus qu'un souvenir étrange.




Et pour finir : Une chanson d'amûûûûûr... 8D Bon, dédiée à mon ex à la base, mais comme je suis plus avec...

Couplet 1 :

Je voudrais que son souffle m'emporte loin d'ici,
Que les sentiers, les allées, me traînent à l'insomnie.
Mon cœur, mes idées ne se tournent que vers lui,
La torture passée, se transforme en utopie.
Une solitude oubliée, que simplement je châtie,
L'art de toujours l'aimer, n'est plus un ennemi.

Je souhaite que les chaînes se détachent doucement,
Que la roue me fasse tourner la tête violemment.
Ma guillotine me laisse en vie pour lui maintenant,
L'air noir respiré est coupé par les cordes d'antan.
Une prison dorée m'enferme avec lui tendrement,
Il me fait vivre, me fait oublier la douleur d'avant.


Refrain :

Mon Ange, c'est dans tes yeux que je vois la lueur,
Dans le gris de ton iris que j'aperçois les songes.
Mon Cœur, c'est dans ma peau que je grave ton prénom,
C'est sur la tienne que j'écris toutes mes chansons.
A toi, c'est dans tes mains que je pose mes mensonges,
C'est sur tes doigts que je compte prendre mon bonheur.


Couplet 2 :

Mon hiver à moi se plains, il va se faner,
Ton printemps à toi arrive, je l'entends chanter.
La tristesse du froid est Reggae déchiré,
La plaine ensoleillée rime avec Pop animée.
La mélodie des flocons ralentie, étouffée,
Le son des vagues et des rayons s'active, réveillé.

L'automne et les feuilles sur mon clavier de piano,
L'été et le sable sur les percussions du Disco.
Il fait revivre les rues, fait fuir le chaos,
M'entraîne encore avec lui, sur un rythme Afro.
Je revoies nos souvenirs, en écoutant la radio,
Est-ce que ça ira jusqu'à l'histoire de l'Anneau ?


Refrain :

Mon Ange, c'est dans tes yeux que je vois la lueur,
Dans le gris de ton iris que j'aperçois les songes.
Mon Cœur, c'est dans ma peau que je grave ton prénom,
C'est sur la tienne que j'écris toutes mes chansons.
A toi, c'est dans tes mains que je pose mes mensonges,
C'est sur tes doigts que je compte prendre mon bonheur.


Couplet 3 :

Le moteur vibre, je repars sur la route éclairée,
Le pare-brise renvoi tes yeux que j'ai admirés.
Ce n'est qu'un voile de soie qui nous a séparés,
La douceur du satin garde l'amour éloigné.
Les rétro reflètent mes secrets, mes pensées,
La dentelle prédit les évènements planifiés.

Les pneus crissent sur les trottoirs mouillés par la pluie,
Les tissus se démêlent dans ma tête, le temps finit.
Réveil d'une ado, devant les bonheurs de la vie,
Amour d'une fille après les horreurs de sa Nuit.
Rêves d'enfant, qui s'éteignent doucement dans les cris,
Projets futurs tirés, et autre image de la vie.


Refrain :

Mon Ange, c'est dans tes yeux que je vois la lueur,
Dans le gris de ton iris que j'aperçois les songes.
Mon Cœur, c'est dans ma peau que je grave ton prénom,
C'est sur la tienne que j'écris toutes mes chansons.
A toi, c'est dans tes mains que je pose mes mensonges,
C'est sur tes doigts que je compte prendre mon bonheur.



A vos inventions ! =D
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Medhi le Ven 10 Juin 2011, 21:11
Réputation du message : 100% (1 vote)
ohhh i think i fell in love of your songs (je me fais English parfois)
love_you j'adore

+1 même +10 (comment mettre un +10 worker

_______________________________







Euffy ♥:
 



Admin sign:
 
Medhi
avatar

Faucon Admin
Sexe : Masculin
Messages : 5712
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Ven 10 Juin 2011, 21:23
Medhi a écrit:
+1 même +10 (comment mettre un +10 worker

Le jour où tu trouves comment mettre un + 10, tu m'appelles ! D8 *Sort* Merci Medhi chériiii !! <3

Bon, j'en poste 2 autres maintenant : La première, que j'ai écrite pour le cousin d'une amie. Il est trisomique, et comme beaucoup d'enfants handicapés, il le vit très mal.


Couplet 1 :

Mais qu'est-ce que tu cherches au juste ?
L'admiration, le respect, le bonheur, les amis ?
Fouille pas l'extravagance dans ce monde d'injustes !
Faut pas t'faire écraser par ces abrutis !

Mais qu'attends-tu également de toi ?
De changer, progresser, grandir tout réussir ?
Vis ta vie comment tu l'entends, oublie ça !
Il n'y a qu'une solution, mais garde le sourire !


Refrain :

La seule clé, c'est la volonté,
Vaut mieux un seul ami, que cent paumés.
Est-ce ta vie, ou celle des autres ?
Y valent rien, tes pensées sont bien plus hautes !


Couplet 2 :

On ne peut pas se refaire,
Et on ne peut changer le monde.
Pourquoi ne pas l'apprécier ?
A toi seulement de t'accepter !

On sait tous que c'est dur,
D'être différent, d'attendre le courage.
Dans ce monde de brute, faut la tête sûre,
On voit déjà que t'es un sage !


Refrain :

La seule clé, c'est la volonté,
C'est pas au destin de te l'apporter.
Est-ce ta vie, ou celle des autres ?
Laisse tomber, c'est eux la faute !
T'as rien à perdre, rien à cacher,
Vaut mieux un seul ami, que cent paumés.
Non, mais franchement, c'est qui ces autres ?
Y valent rien, tes pensées sont bien plus hautes !


Couplet 3 :

Le jour tu subis, et la nuit tu pleures,
Toutes ces filles, ces garçons, ces petits cons,
Connaissent que les moqueries, c'est pas une fleur.
Mais faut pas se défendre avec des marrons.

Tu ne ris plus, ton sommeil est lourd,
Enfermé dans les cauchemars du soir,
Les visions d'horreur ou les cris sourds,
Chaque jour, te fait plus broyer du noir.


Refrain :

T'as rien à perdre, rien à cacher,
C'est pas au destin de tout t'apporter.
Non, mais franchement, c'est qui ces autres ?
Laisse tomber, c'est eux la faute !


Couplet 4 :

Mais que faire dans ces circonstances ?
C'est ce que tu te dis, mais moi, je l'ai vécu !
Tu dois regarder devant, prendre de l'avance,
C'est ce que j'affirme, tu seras pas déçu...


Refrain :

La seule clé, c'est la volonté,
C'est pas au destin de te l'apporter.
Est-ce ta vie, ou celle des autres ?
Laisse tomber, c'est eux la faute !
T'as rien à perdre, rien à cacher,
Vaut mieux un seul ami, que cent paumés.
Non, mais franchement, c'est qui ces autres ?
Y valent rien, tes pensées sont bien plus hautes !




Et la 2 ème : Une chanson... spéciale, on va dire. Seulement des vers qui s'enchaînent. Elle représente le début d'une mauvaise période pour moi, et est très désordonnée. Je me parle à moi-même et à tout ceux qui se sentent un peu perdus aussi, en quelques sortes.



Les mots se déchaînent, sous ma mine,
Si tu savais, ce que c'est pour moi, la rime,
Déchaîne-toi sur ce que t'appelle ta vie,
Franchement, fais ce que tu veux, mais arrête tes cris !
Plonge-toi encore une fois dans cet univers immortel,
Coupe les ponts avec tout ce qu'il y a autour de toi, tout ce bordel !
Toutes ces paroles balancées sur un papier,
Un jour, pourras-tu dire que tu les avais chantées ?
Entre dans ma vie, ou casse-toi bien vite,
Si tu restes, fais pas de conneries, ou on sera quitte.
Et ce courant qui t'emporte dans le futur,
Ces vers que j'écrivais encore dans cette voiture,
Les retrouveras-tu dans ce monde qui t'est inconnu ?
Ou sauras-tu en faire profiter ce nouveau venu ?
Le temps ne passe plus, et tu souris juste avec un refrain,
Fais ce qui te plaît ne mets jamais sur ta route des freins,
Fonce tant que tu peux encore, assume tes choix, supporte
Regarde et accepte-toi, avec ou sans escorte.
Langue de vipère, accepte tes fautes, affronte tes peurs,
Petit ange déchu, retrouve tes ailes, ne compte plus les heures,
Quoi que tu sois, oublie ce qui t'entoure le temps d'une chanson,
Où que tu en sois, ne tire jamais de grandes conclusions.
Et si tes rêves te croquent ? réveille-toi, bouffe-les !
Sang royal, richesse, célébrité, rien ne vaut amour, amitié !
C'est pour soi-même qu'on doit choisir,
Et aucune larme n'est à retenir !
Si le monde devait s'arrêter de tourner,
Je continuerai ma route, ici, ailleurs, à rêver.
Pourquoi vivre si c'est pour ne pas découvrir la Terre ?
Pourquoi avoir des rêves si c'est pour ne jamais les satisfaire ?
Quelle que soit ta façon d'être, ta façon de penser,
Cultive ta différence, elle vaut plus que ces années,
Si je t'emporte avec moi dans cette vie de fou,
Est-ce que t'accepteras d'être parmi les non-jaloux ?
Jour après jour, défiler dans les rues et s'enrichir,
Avoir pour seules richesses la voix et le sourire,
Retourner Terre, Air, Mers pour se trouver avant la Mort,
Sans satisfaction personnelle, le monde peut dire qu'il a tort.
Les montagnes au loin, ne sont écho que de pureté,
Les villes, en bas, ne sont synonyme que de cruauté,
Il te reste à chercher tes origines, ce que tu choisis,
S'endormir sous un toit, sous le ciel, sous la lune, sous la pluie,
Sucré, salé, soleil, orage, noir, blanc, seul, plusieurs,
Chacun un rêve, une espérance, une préférence, une saveur,
Paradis ou Enfer, quelle importance dans cet univers de tarés ?
Brûlé ou enterré, détail que les gens ont oublié.
Les jugements t'ont-ils apporté quelque chose ?
Pourtant, chaque sentiment passe par un symbole comme la rose,
Et que penser de ces enfoirés, qui se ressemblent ?
Ceux qui te traquent tellement, que chaque soir, t'en tremble.
Pense à toi en premier, chaque instant compte dans un jour,
Et si tout compte fait, ces choses n'étaient qu'à prendre avec humour ?
Un jour de plus à vivre, c'est qu'une chance qu'on ne saisit pas,
Une nuit en plus à dormir, c'est un rêve que l'on ne voit pas,
Petits plaisirs, grands caprices, immenses crises qui évoluent,
Ce ne sont que les pages d'un livre lu et relu.
Quand tu es bercé par la mélodie des étoiles,
Toutes tes pensées sont balayées par une rafale,
Si la vie ne vaut pas la peine d'être vécue,
Donne-moi l'argument qui rendra cette chanson vaincue.
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Sha-chan le Ven 10 Juin 2011, 22:22
Réputation du message : 100% (3 votes)
tu sais bien ce que j'en pense hein, je trouve que tu es vraiment inspirée et qu'on ressent bien les émotions, c'est de l'art fan

Bon, je ne vais pas te laisse seule plus longtemps... Voyons... Lesquelles mettre? q°


Allez, je me lance avec une courte que je ne me souviens pas avoir écrite, bien que je me souvienne quand je l'ai écrite hep (cherchez pas à comprendre, c'est de l'art c\\'est comme ça et c'est une excuse bidon, aussi Euh)


Black Angel's Falls

Dessin en noir et blanc
Sur du papier d’argent
Qui volète au gré du vent

Comme un billet perdu
S’offre au premier venu
Tu voyages au fil du temps

Si j’ai perdu ta trace
Pourtant rien ne t’efface
Tu restes toujours présent

Je t’attendrai là-haut,
Les yeux rivés sur l’eau
Les mâts des ton bateau
Me sembleront plus beaux
À m’avoir manqué tellement

And I’ll stand here
in the wind the darkness
fighting fears and loneliness
On the top of the black angel’s falls

In the silence of the night,
The stars dare to sing with me
Our oldest melody
To remind you of me
I’m waiting here for you
On the top of the black angel’s falls


La deuxième que je mets là je la ressors d'une de mes fictions, c'était un duo dedans, un des seuls moments pas morbides de l'histoire XD

Don’t Say No


Hey, you,
I see your look, can I help you ?
Oh you’re just sitting the same step ever I know
But in your eyes I see the sadness has grow
You’re not a blond girl and your eyes aren’t blue
If it’s all let me tell you that I knew

So don’t say No
When your heart says Yes
Just let it go
Forget your sadness
It will be allright
You’re still in the fight

I see something else
Something beter?
I know love is hell
‘Might be an error.
Doesn’t make you be afraid,
All those voices in your head?

So don’t say No
When your heart says Yes
Just let it go
Forget your sadness
It will be allright
You’re winning that fight

Always lying…
Than say me what’s true
Always smiling…
I will be with you
Always thinking
Let me breath your air.

‘Want to see you
When you look at me that way
‘Want to hold you
But am I going away?
Want to say you
I need you right there.

So don’t say No
When your heart says Yes
Just let it go
Forget your sadness
It will be allright

Cause I won’t say No
Never again
‘Hear my heart says Yes
To kill your pain
Say me things I don’t know
Come and take my hand
I swear it will be allright
I’ll keep on fighting for you.




Finalement, une que j'ai dédicacée à une amie il y a déjà quelques années, bref, un vieux truc mais dont j'étais contente. hep


Don’t tell me goodbye


I know you’re here, just near me
You can’t see me but me I see you
I anderstand your tiers, I know the story
I see again this world into darkness

I close my eyes, but you don’t go away
Whatever I can do I won’t forget you
You’re what it rests, when I’ve all forgotten
It’s memories that nothing can erase


I would like to scream
And tell you I love you
I could entreat you
To see you coming back
Look, I’m crying!
Can’t my tiers hold you?
Please, don’t tell me goodbye


All between us, it wasn’t lie
I can see in your eyes the pain I feel too
It’s true I thought, never coming back
But I can’t imagine a world without you

I was standing, thinking about us
And you appeared suddently in front of me
I didn’t saw, how you can be nice
It’s like it’s the first time I see you


I would like to scream
And tell you I love you
I could entreat you
To see you coming back
Look, I’m crying!
Can’t my tiers hold you?
Please, don’t tell me goodbye


I would like to be with you
Forever
But I guess you won’t come back
Now or never


I would like to scream
And tell you I love you
I could entreat you
To see you coming back
Look, I’m crying!
Can’t my tiers hold you?
Please, don’t tell me goodbye


Because I can’t survive
If I hear from you
Goodbye forever…


Je prétends pas avoir un talent de parolière, mais étant passionnée autant par la musique que les mots, comment m'en empêcher? chépa Si j'ose enfin les montrer cest (ben déjà parce que Ao l'a fait hein, soyons honnête) parce que j'aimerais quand même avoir quelques avis, vus que j'en crée parfois pour mes fictions, c'est important pour moi de savoir ce que ça vaut (bref, je me la ferme et je sors fall)
Sha-chan


Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1476
Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Medhi le Ven 10 Juin 2011, 22:25
Shaaaaa j'adore aussi ce que tu fais love_you
je prendrai le temps d'analyser les chansons en anglais par après
mais j'aime la corrélation des deux langues Bravo
+1 également

Ao-chan chérie calin ton style est différent mais tout aussi beau
félicitation à toutes les deux clap


Dernière édition par Medhi le Ven 10 Juin 2011, 22:27, édité 1 fois
Medhi
avatar

Faucon Admin
Sexe : Masculin
Messages : 5712
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Ven 10 Juin 2011, 22:25
Sha', tu sais ce que j'en pense aussi : Top de chez top !! *-* Ecrivaine dans l'âme ! ;)

+ 1 chère Sensei !! <3
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Kon-Tact le Sam 11 Juin 2011, 00:18
Vous êtes top toutes les deux rien a dire ça mérite bien un +1 a chacune j'adore
Kon-Tact
avatar

Poussin
Sexe : Masculin
Messages : 909
Date d'inscription : 23/05/2011
Localisation : Trop loin !

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Sam 11 Juin 2011, 15:49
Kokuha-Ike a écrit:
Vous êtes top toutes les deux rien a dire ça mérite bien un +1 a chacune j'adore

Merci Ike ! =D Ce ma touche !! <3


Aller, une autre pour le fun : Elle parle d'une période où tout s'écroulait autour de moi en même temps qu'une amie. x) Voili, voilou. =)


Refrain :

Si le temps le permet, elle laissera toute cette vie.
Si la vie lui dit « oui », elle mourra sans fin.
Si la Mort lui sourit, elle se cachera au Paradis.
Si çui-ci la retiens, ce n’sera pas que d’ses mains.

Si il ne le permet pas, elle rejouera son bonheur.
Si le bonheur ne vient pas, aux enfers elle finira.
Si ceux-là n’en veulent pas, tout s’effondrera dans son cœur.
Si il tente le combat, plutôt décéder une deuxième fois.


Couplet 1 :

Quand la lumière s’éteint,
Que le sable s’écoule,
Que se tend une main,
Que chaque larme roule…
Apparaît une pluie d’espoir,
Le sablier se retourne,
Un reflet dans le miroir,
Et les émotions tournent…

Se demander si la folie s’empare de nous,
Se raconter encore que l’on devient fou.
Une brise légère sur un visage toujours froid,
Est synonyme de la torture sur un esprit droit.

L’amour fait couler le sang éternellement.
La guerre élève la passion rapidement.
La mort garde des squelettes toujours enfouis,
Les rideaux cachent des secrets encore engloutis.


Refrain :

Si le temps le permet, elle laissera toute cette vie.
Si la vie lui dit « oui », elle mourra sans fin.
Si la Mort lui sourit, elle se cachera au Paradis.
Si çui-ci la retiens, ce n’sera pas que d’ses mains.

Si il ne le permet pas, elle rejouera son bonheur.
Si le bonheur ne vient pas, aux enfers elle finira.
Si ceux-là n’en veulent pas, tout s’effondrera dans son cœur.
Si il tente le combat, plutôt décéder une 2 ème fois.


Couplet 2 :

Les dés sont lancés,
La partie commencée,
Un garçon retrouvé,
Une amitié ressoudée.
C’est à elle de jouer,
A son tour de parler,
Une sensation renouvelée
Des souvenirs rappelés.

A la mort, à la vie, que les ennuis s'oublient.
Je donne ma parole, que la chance soit inouïe.
Que le malheur soit beau, et la joie angélique.
Que les pleurs soient stoppés, et les rires uniques.

Les Homme ne peuvent vivre seuls dans leurs pensées.
Les Femmes ne connaissent pas le bonheur d'aimer.
Les Enfants rêvent trop à la grande facilité.
Le Troisième Age ne voit que la Mort s'approcher.


Refrain
 :

Si le temps le permet, elle laissera toute cette vie.
Si la vie lui dit « oui », elle mourra sans fin.
Si la Mort lui sourit, elle se cachera au Paradis.
Si çui-ci la retiens, ce n’sera pas que d’ses mains.

Si il ne le permet pas, elle rejouera son bonheur.
Si le bonheur ne vient pas, aux enfers elle finira.
Si ceux-là n’en veulent pas, tout s’effondrera dans son cœur.
Si il tente le combat, plutôt décéder une deuxième fois.


Couplet 3 :

Quand la lumière s’éteint,
Que le sable s’écoule,
Que se tend une main,
Que chaque larme roule…
Apparaît une pluie d’espoir,
Le sablier se retourne,
Un reflet dans le miroir,
Et les émotions tournent…

Les dés sont lancés,
La partie commencée,
Un garçon retrouvé,
Une amitié ressoudée.
C’est à elle de jouer,
A son tour de parler,
Une sensation renouvelée
Des souvenirs rappelés.


Refrain :

Si le temps le permet, elle laissera toute cette vie.
Si la vie lui dit « oui », elle mourra sans fin.
Si la Mort lui sourit, elle se cachera au Paradis.
Si çui-ci la retiens, ce n’sera pas que d’ses mains.

Si il ne le permet pas, elle rejouera son bonheur.
Si le bonheur ne vient pas, aux enfers elle finira.
Si ceux-là n’en veulent pas, tout s’effondrera dans son cœur.
Si il tente le combat, plutôt décéder une deuxième fois.
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Sha-chan le Sam 11 Juin 2011, 15:52
Réputation du message : 100% (1 vote)
vraiment émouvante aussi celle-ci! Bravo
Sha-chan


Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 1476
Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Medhi le Sam 11 Juin 2011, 15:53
Réputation du message : 100% (1 vote)
love_you j'adore
AO-chaaaaaaaaaaaan chérie je te demannde en mariage tout de suite ou j'attends un peu calin

....OK OK je sais où est la porte...

magnifique Ao-chérie love_you +1

_______________________________







Euffy ♥:
 



Admin sign:
 
Medhi
avatar

Faucon Admin
Sexe : Masculin
Messages : 5712
Date d'inscription : 16/11/2010
Localisation : Charleroi

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Invité le Sam 11 Juin 2011, 16:08
J'accepte de suite Medhi ! 8D *Rire*
Invité



Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Skyzo le Ven 24 Aoû 2012, 16:50
Ohayo mina-san ^^
Je parcourrait le fofo et je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer le titre ^^
Tout d’abord, Chapeaux les gars ! on a des artiste sur le fofo ^^
ensuite, et bien il s'avers que depuis quelque mois, avec des amis, nous avons formé un petit groupe de Reggae-Hip-Pop (Croisement entre le rap et le reggae)
et Pour resté dans le sujet, permettez-moi de vous soumettre une des chanson de ma composition personnelle ^^

La chanson s'appel "monde Idéal" Les parole sont toute de mois mais le nom de ceux qui chantent est afficher avant les ligne.

Couplet 1 :
Scara-B: Monde Idéal, Voici mon Idéal.
Skyzo : Là où on peut cohabité sans s'entre-tuer Woho
Scara-B : Il n'y a pas de balle, il n'y a pas d'arme.
Skyzo : Pas de guerre, pas de haine,on peut s'aimer woho !

Scara-B/Skyzo : Bouge pas !
Scara-B : J'raconte le monde à ma façon
On est trop modernisé, on voit même plus l'horizon
On est enfermer, entre des tour de bétons
Si t'ose t’exprimer, on t'enverra en prison.

Refrain :
Skyzo : Idéal, Génial, Illégal
Scara-B : Tous sa façon d'voir les choses et de réver
Skyzo : Idéal, Génial, Illégal
Suka: Le monde dans lequel on est nous fait crever.
Skyzo : Idéal, Génial, Illégal
Psyko : Un monde où il existerai fraternité
Skyzo : Idéal, Génial, Illégal
Skyzo : Même la simplicité nous est refusé.

Couplet 2 :
Skyzo : Dans mon monde il y a des oiseau, qui sont libre de chanter.
Il n'y a pas d'tribunaux, Il n'y a pas d'policiers.
Les gens savent vivre solo, ou en communauté.
Car nous y sommes tous égaux et libre de penser, tu sais...

Dans mon monde tout les gens chantent,
Parce qu'ils en ont envie, pas seulement pour la tendance.
Les gens sont gentils, Ils disent tout ce qu'il pensent.
Il sont content d'être en vie, et contient de leurs chance !

Refrain.

Couplet 3 :
Psyko : J’t'envoie ma vision de ce monde
Suka : Monde !
Psyko : de s'que j'en sait,
La guerre, tout ça c'est immonde.
Suka : Monde !
Psyko : C'est c'qu'on disait.
Mais aujourd'hui les coups d'feu gronde
Suka : gronde !
Psyko : Qu'est ce qui c'est passer ?
Tout ça c'était des mensonge !
Suka : Songe !
Psyko : Quand ils parlaient
Suka : Tu sait,
Psyko : L'homme à été perverti,
se transforme en bandit
Serait prêt à te tuer
Si tu n'lui obéi.

Suka : la vie n'est plus comme avant
Psyko : maintenant les mains sont salies.
Suka : de nos jour tout ce vend
Psyko : Regarde l'Amazonie !

Vos impression ? ^^
Skyzo
avatar

Poussin
Sexe : Masculin
Messages : 132
Date d'inscription : 23/08/2012
Localisation : 94510

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Aelanne le Ven 01 Avr 2016, 18:46
Sujet plus d'actualité, je verrouille
Aelanne
avatar

Poussin
Sexe : Féminin
Messages : 3548
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Dans le TARDIS

Revenir en haut Aller en bas   
Messagepar Contenu sponsorisé le
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas   
 A vos rimes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Nippon Syndrom :: Made in NS :: Créas littéraires